Vous souhaitez rénover votre cuisine? Voici quelques conseils sur une 2e hypothèque pour financer les travaux.

Aussi appelée hypothèque de second rang, la 2e hypothèque est un autre prêt que vous prenez sur votre première propriété auprès du prêteur.

Garanti par la valeur actuelle de votre propriété, ce prêt doit être payé au même titre que votre prêt hypothécaire initial.

Une fois que votre demande est acceptée, le montant est déposé directement dans votre compte bancaire.

Pourquoi prendre une hypothèque de second rang?

Toutes les raisons sont bonnes pour souhaiter une 2e hypothèque :

  • Rénovations
  • Consolidation de dettes
  • Frais de scolarité à payer
  • Achat d’une auto
  • Etc.

Certains vont aussi envisager cette option s’ils souhaitent acheter un chalet ou encore une autre maison sans attendre de vendre l’actuelle.

Contrairement à une marge de crédit hypothécaire qui a des horizons à court terme, la 2e hypothèque est intéressante si vous souhaitez un emprunt plus élevé et à long terme.

Un taux d’intérêt plus élevé

En général, le taux d’intérêt pour une seconde hypothèque est plus élevé que celui de la première hypothèque.

La raison est fort simple. Ce type de prêt représente plus de risques pour les créanciers. Si vous ne pouvez pas faire vos paiements et êtes en défaut de paiement, vous pourriez perdre votre maison. Votre maison sera vendue pour rembourser en premier l’hypothèque initiale et ensuite la seconde.

Quel montant pouvez-vous emprunter?

En général, les institutions financières vont fixer la limite d’emprunt à 80 % de la valeur actuelle de votre propriété, moins le solde de votre 1ere hypothèque.  

Exemple

Votre maison vaut 300 000 $ et vous devez 150 000 $ sur votre prêt hypothécaire.

Valeur de votre maison 300 000 $
% d’emprunt permis x 80 %
240 000 $
Solde de votre hypothèque – 150 000 $
Montant de votre 2e hypothèque 90 000 $

Source : www.canada.ca

La clé du succès : un budget

Votre niveau d’endettement va augmenter avec une 2e hypothèque.

Avant d’ajouter une nouvelle charge financière, il est important de faire votre budget… et de le respecter par la suite.

Lors de cet exercice, vous devez tenir compte de certains frais que vous pourriez payer :

  • Frais d’évaluation
  • Frais de notaire
  • Frais d’assurance titre
  • Frais juridiques

Parlez-en avec votre conseiller

Avant d’hypothéquer une 2e fois votre maison, rencontrez votre conseiller.

Il évaluera quelle est la meilleure option qui s’offre à vous :

  • Marge de crédit hypothécaire
  • Refinancement
  • Hypothèque de second rang
  • Emprunt sur les sommes déjà remboursées