Selon le Bureau d’assurance du Canada (BAC), les dommages causés par l’eau représentent 50 % des montants de réclamation versés en assurance habitation. Parmi ceux-ci, notons les fuites d’eau provenant du chauffe-eau, appareil indispensable, mais dont l’entretien est bien souvent oublié.

Espérance de vie

L’espérance de vie d’un chauffe-eau est très variable, puisque divers facteurs entrent en ligne de compte. D’abord, le type d’eau, et surtout sa teneur en minéraux, peuvent provoquer un vieillissement accéléré du réservoir. Par exemple, une eau à haute teneur en fer peut être abrasive et occasionner des dommages plus rapidement.

La qualité de fabrication de votre appareil peut également avoir un impact sur son espérance de vie. Les qualités et les types de chauffe-eau sont très variables et, en ce sens, vous devez penser à changer votre chauffe-eau après 10 ans, ou du moins, à l’inspecter régulièrement passé cette période. De plus, certains assureurs pourraient décider de ne pas couvrir les appareils trop âgés en raison du nombre croissant de sinistres provoqués par l’eau.

Signe de vieillissement

Un signe précurseur peut vous indiquer que votre chauffe-eau devrait être remplacé : l’apparition de rouille à la base de votre chauffe-eau. En effet, puisque l’eau s’écoule par le bas, la présence de rouille vous indique qu’il est certainement temps de changer votre appareil.

Trucs et astuces pour éviter les dégâts d’eau

Vous remplacerez votre chauffe-eau prochainement? Afin d’enrayer les risques de complication, faites appel à un professionnel qui pourra respecter toutes les normes électriques et de plomberie. De plus, pensez à installer le chauffe-eau sur un plancher de céramique ou de béton, et idéalement près d’un drain. En cas de fuite, les dommages seront minimes. Finalement, installez un bac de rétention d’eau sous l’appareil. Vous serez ainsi averti en cas de fuite d’eau lente.

Vous souhaitez être mieux protégé contre certains types de dommages par l’eau? Parlez à votre assureur des différents avenants à ce sujet.

Source : Tout connaître sur les assurances et les dommages causés par l’eau, Bureau d’assurance du Canada (BAC)