Vous avez de la difficulté à vendre votre maison? Faites vous-même le home staging de votre maison, sans vous ruiner, pour la vendre plus rapidement.

Les émissions consacrées à la mise en valeur de propriété (ou home staging) pullulent à la télé, vous distribuant 1 001 conseils pour rendre une maison plus attrayante pour les futurs acheteurs.

Si vous avez eu quelques visites de votre demeure, mais que les acheteurs réagissent sans grand intérêt à votre propriété, c’est que le moment est peut-être venu d’envisager le home staging.

Souvent, il n’est pas nécessaire d’investir une fortune pour que votre maison se vende à un meilleur prix et plus rapidement. Les spécialistes en la matière affirment qu’il faut investir environ 1 % de la valeur de votre maison en home staging.

Maintenant, par où commencer pour que cette opération soit réussie?

1. Libérez l’espace

La première étape du home staging (et la moins créative) est de désencombrer l’espace et d’enlever tous les objets visibles et même cachés.

Quand une pièce est remplie à craquer, les futurs acheteurs ont tendance à se sentir oppressés et à conclure qu’il manque de rangement dans la maison.

Adoptez donc la maxime que « mieux, c’est plus » et enlevez papiers, bibelots, et même des vêtements dans les garde-robes afin de démontrer qu’il y a assez d’espace pour tout ranger.

Cet exercice, pas toujours agréable et qui demande un certain temps, ne fera que faciliter votre déménagement.

2. Dépersonnnalisez les lieux

Il est normal d’ajouter sa touche personnelle dans la déco de votre demeure, mais pour en faciliter la vente, il faut faire le contraire et dépersonnaliser.

Photos de famille, dessins d’enfants épinglés sur le frigo, produits de beauté laissés sur le comptoir de la salle bain, objets laissés sur les meubles comme si vous veniez de les utiliser sont autant de légers détails qui empêchent les futurs acheteurs de s’imaginer vivre dans votre maison.

En enlevant tous ces objets qui font partie de votre quotidien, vous laissez libre place aux acheteurs d’organiser l’espace comme ils le souhaitent.

3. Réparez ce qui doit être réparé

Si vous avez négligé la réparation de certains éléments de votre maison au fil du temps, il est possible que certains futurs acheteurs soient réfractaires à l’idée de l’acheter et puissent être découragés par les travaux à effectuer. Nombreux sont ceux qui aiment les demeures clés en main.

Ne négligez pas non plus les travaux qui ne sont pas terminés, par exemple un plancher ou un plafond non fini dans une pièce.

Les bris, les réparations et les rénovations incomplètes diminuent votre pouvoir de négociation. En effet, l’acheteur potentiel pourrait baisser le prix de son offre d’achat de façon significative… bien plus qu’il ne vous en aurait coûté pour faire ces travaux de mise à niveau.

C’est donc le moment de sortir vos outils et de voir cette étape comme un investissement qui rapporte.

4. À vos pinceaux!

La peinture est un excellent moyen pour rafraîchir une pièce à peu de frais et lui donner une tout autre allure.

Préconisez des couleurs neutres et douces, comme le blanc, le gris pâle ou le beige.

Peut-être que vous trouvez ces couleurs monotones et sans éclat, mais cette palette est celle qui fait plus l’unanimité parmi les futurs acheteurs, contrairement au rouge pompier et au bleu électrique.

5. Lavez lavez

La propreté d’une demeure est synonyme qu’elle a été bien entretenue.

Avant chaque visite d’un éventuel acheteur, votre maison doit briller comme un sou neuf dans tous les recoins qu’on a tendance à négliger parfois.

Portez aussi une attention particulière aux odeurs désagréables comme la cigarette, celles de vos animaux de compagnie ou encore celles de la cuisine.

Un bon truc largement répandu par les agents d’immeubles consiste à faire cuire des muffins ou du pain tout juste avant la visite prévue. Ces odeurs réconfortantes ont tout pour plaire.

6. Changez la disposition des meubles

Il est vrai que vos meubles ne font pas partie de la transaction, mais ils aident grandement à mettre en valeur la pièce.

En mettre trop peu donne l’impression que la pièce est dénudée d’âme. En mettre trop étouffe l’espace qui semble trop étroit.

Il est aussi important que les meubles d’une pièce respectent l’usage de cette pièce. Un bureau de travail dans la chambre à coucher principale est guère inspirant, alors qu’il a toute sa légitimité dans une pièce de lecture ou au sous-sol.

C’est donc une question de dosage, de proportions et d’essais et d’erreurs.

Si vous ne savez pas par quel bout commencer, vous pouvez faire appel à des décorateurs ou à des spécialistes en home staging pour vous prêter main-forte lors de cet exercice.

Certains d’entre eux vont même jusqu’à entreposer vos meubles et en louer de nouveaux pour créer un parfait effet Wow!

7. Créez un décor harmonieux

Ici, nous faisons référence à un fil conducteur entre chacune des pièces pour que la décoration de la maison soit cohérente et homogène.

Choisissez donc un style et allez-y avec simplicité pour un décor épuré.

Vous n’avez pas l’œil pour ces détails qui font toute la différence? Embauchez un designer d’intérieur dont le métier est justement de créer des ambiances harmonieuses, tout en respectant votre budget.

8. Apportez la touche finale

Usez des trucs qui ont fait leurs preuves pour que la visite des acheteurs se déroule à merveille :

  • Allumez toutes les lumières de chaque pièce, de jour comme de soir. Les acheteurs ont alors l’impression que la maison est lumineuse.
  • Fermez les téléviseurs.
  • Mettez une musique douce.
  • Quittez les lieux (à moins de vendre vous-même votre propriété) et laissez votre agent d’immeuble faire son boulot.