Vous avez envie d’ajouter quelques plantes à votre intérieur? Voici quelques conseils pour aménager un mur végétal.

Outre l’esthétisme indéniable d’un mur végétalisé, il y a de nombreux avantages à ajouter une bonne dose de végétaux à votre intérieur.  

Grâce à l’orientation verticale du mur végétal, vous pouvez avoir beaucoup de plantes, malgré un espace restreint. À titre d’exemple, un mur de 15 mètres2 produit autant d’oxygène qu’un arbre dont la taille est de 4 mètres.   

Un autre avantage est de couper l’écho d’une pièce grâce aux plantes qui sont reconnues pour absorber le son.  

1. L’endroit

Il est impératif de placer votre mur végétal là où il y a suffisamment de lumière.  

La lumière naturelle est préférable, car elle favorise la production de chlorophylle et la photosynthèse des végétaux. Elle vous permettra aussi beaucoup plus de fantaisie dans les motifs, les textures et les couleurs de votre mur végétal.   

Si la lumière naturelle est déficiente, envisagez de vous procurer un éclairage qui favorise la croissance des plantes.  

2. Votre choix d’aménagement

Il suffit d’une visite sur Pinterest pour se convaincre que toutes les possibilités s’offrent à vous quand vient le temps de créer votre mur végétal.  

Les plus écolos y voient une magnifique occasion pour récupérer et donner une seconde vie à des objets qui auraient pris le chemin du bac de recyclage ou de la poubelle.  

Palettes de bois, boîtes de conserve, bouteilles de boissons gazeuses, vieilles gouttières repeintes, tuyaux de plomberie sont autant de matières originales pour concevoir un mur végétal.  

Les jardiniers paresseux vont donc opter pour un modèle avec autoarrosage. Toutefois, ils devront de temps en temps nettoyer la pompe et les conduits.  

Vous devez tenir compte du poids de votre mur végétalisé pour que le mur de la maison soit capable de supporter cette charge supplémentaire. En général, un mur végétal pèse entre 4,5 à 5,4 kilos sur 30 cm2. 

Appelez votre assureur

Comme votre mur végétal comporte un certain risque de dégât d’eau, il est préférable d’appeler votre compagnie d’assurance pour vérifier si vous êtes protégé en la matière.  

3. La sélection des plantes

Lierre grimpant

Bois de chandelle

Fougère Davallia Fejeensis

Echeveria elegans

Votre intérieur déborde de luminosité? Tant mieux pour vous, car votre mur végétal sera sous le signe de la variété!  

Vous pourrez jouer avec les couleurs et les textures au gré de vos fantaisies.  

Chose certaine, votre centre de jardinage sera d’un grand secours pour vous guider dans le choix des végétaux pour votre mur.  

S’il y a peu de lumière

Quelques variétés de plantes s’accommodent très bien du peu de lumière. 

Langue de belle-mère

Fleur de lune

Miam! Miam!

Toutes les possibilités s’offrent à vous pour votre mur végétalisé. Les épicuriens y verront une occasion d’y ajouter des fines herbes, des fruits comme des fraises, des légumes pour ajouter la fraîcheur à l’année dans leur assiette.  

Vous pouvez même ajouter à votre mur des fleurs comestibles, comme les capucines qui ajoutent une touche de couleur à la verdure.  

4. L’arrosage et l’entretien

Si votre mur végétalisé comporte un système d’irrigation, vous passerez bien peu de temps à arroser vos plantes et à vous soucier de la quantité d’eau.  

Assurez-vous de ne pas trop arroser vos plantes et provoquer un dégât d’eau si votre mur végétal est sans système d’irrigation. Choisissez donc des plantes qui ont besoin de la même quantité d’eau et qui ne sont pas trop capricieuses dans ce domaine.  

Si les plantes sont encore dans des pots, sortez-les de temps en temps du mur végétal. Nettoyez-les et vérifiez la présence de parasites et d’insectes. Vous pouvez aussi les tailler.