Les dégâts d’eau peuvent endommager votre résidence plus que vous ne le croyez, causer des moisissures néfastes pour la santé des vôtres et vous occasionner bien des soucis financiers et logistiques. Voici quelques conseils pour les prévenir.

1. Votre chauffe-eau n’est pas éternel : voyez-y!

La durée de vie d’un chauffe-eau varie entre 10 et 12 ans. Changez-le après 10 ans, ou alors gardez un œil dessus!

Prémunissez-le contre les variations de température qui font rouiller sa base lorsqu’il est placé directement sur un plancher en béton : installez-le dans un bassin de plastique prévu pour les réservoirs.

Inspectez-le chaque année pour vérifier la présence – plutôt l’absence! – de vert-de-gris sur les raccords.

Ne vidangez pas le réservoir, à moins que le remplacement d’un élément chauffant soit requis.

2. Ah! La fraîcheur! Mais attention…

Vous possédez un climatiseur mural?

  • Au moment de l’installer, faites en sorte qu’il suive une légère pente vers l’extérieur – et non vers l’intérieur –, pour que l’eau ne s’infiltre pas dans les murs.
  • Vérifiez que le tuyau du rejet d’eau est bien installé pour que l’eau ne coule pas le long du mur extérieur.

Vous possédez un modèle portatif?

  • Installez-le dans un endroit tranquille, où il n’y a pas beaucoup de circulation, afin qu’il ne soit pas bousculé et que le tuyau de renvoi demeure dans le bassin.
  • Videz fréquemment le bassin d’eau afin qu’il ne déborde pas.

3. La toiture : les dégâts peuvent arriver de là!

Après chaque épisode de vents violents, vérifiez l’état de votre toiture. Un bardeau manque? Remplacez-le dans les meilleurs délais. Vous ne voyez pas le toit dans sa totalité? Regardez autour de vous, sur votre pelouse ou celle de votre voisin au cas où des bardeaux s’y trouveraient.

À l’automne, nettoyez bien les gouttières pour éviter l’accumulation d’eau lors des périodes de redoux l’hiver ou du dégel au printemps. Si elles ne sont pas déblayées, feuilles et autres résidus bloqueront l’écoulement de l’eau, ce qui contribuera à la formation de glace et, conséquemment, à l’infiltration de l’eau dans la maison par le toit.

Ce faisant, vérifiez aussi le toit :

  • Toit plat – gravier et goudron? Si vous remarquez des fissures ou des joints qui semblent séchés, réparez-les.
  • Toit en bardeaux d’asphalte? Assurez-vous que les bardeaux sont bien à plat et que la quantité de gravier sur chacun est suffisante pour en prolonger la durabilité.

En hiver, déneigez votre toiture si sa pente n’est pas suffisante pour les précipitations reçues et leur accumulation.

Garantissez une bonne circulation d’air dans les combles : vérifiez le nombre d’évents, la quantité d’isolant et son installation. Pour que la circulation d’air se fasse bien, l’isolant ne doit pas être installé sur le soffite.

4. Méfiez-vous des margelles

À l’installation, voyez à ce que le dégagement entre le haut de la margelle et la fenêtre soit suffisant : la margelle ne doit jamais être plus haute que la fenêtre.

Avant l’hiver, enlevez les feuilles ou autres résidus qui se sont accumulés dans les margelles, pour favoriser l’écoulement de l’eau par le drain du fond.

Déneigez les margelles : pour faciliter une éventuelle évacuation et réduire les potentiels inconvénients de la fonte des neiges.

5. Chouchoutez vos tuyaux

Votre maison est munie d’un robinet d’eau extérieur?

  • Si le tuyau possède une valve d’eau, fermez-la l’automne venu.
  • Enlevez le boyau d’arrosage.
  • Vidangez le boyau et rangez-le dans un endroit sec.

Votre réfrigérateur comporte un distributeur d’eau?

  • Faites-le installer par un plombier.
  • Vérifiez le tuyau d’alimentation en eau fréquemment. Les déplacements du réfrigérateur pour son entretien et la chaleur du compresseur fragilisent le tuyau.

Vérifiez les tuyaux flexibles régulièrement : ils pourraient perdre de leur étanchéité avec le temps à cause des variations de pression qu’ils subissent.

Ne laissez pas de produits corrosifs à proximité des tuyaux flexibles, pour éviter qu’ils ne se corrodent ou qu’ils ne se fissurent.

Vous déménagez? N’oubliez pas d’utiliser du ruban de téflon pour le branchement de votre lave-linge et de votre lave-vaisselle.

Mettez les chances de votre côté et procurez-vous un dispositif de détection des fuites d’eau.

L’eau, source de vie? L’eau, source de soucis aussi. Voyez-y!