Le beau temps se pointe le bout du nez et les vacances arrivent à grands pas. Plusieurs d’entre vous prendront la route des vacances en famille et certains y emmèneront même pitou! SSQ vous offre quelques conseils afin que tous les membres de votre famille, à 2 comme à 4 pattes, puissent voyager en toute sécurité.

S’attacher en voiture: essentiel pour tous

Lorsque vous entrez dans un véhicule, vous avez le réflexe de vous attacher. Il devrait en être de même pour votre chien. En effet, en cas de freinage brusque ou d’impact, le poids de votre animal est multiplié, ce qui le transforme en projectile dangereux.

En effet, votre chien pourrait vous blesser, heurter un membre de votre famille, se blesser lui-même ou être éjecté hors du véhicule. Selon Mme Catherine Viel, agente aux communications du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), « il n’est pas rare que nous arrivions sur les lieux d’un accident mineur et que le chien soit retrouvé mort après avoir été éjecté du véhicule. Un petit impact peut être fatal pour les animaux qui ne sont pas adéquatement attachés dans le véhicule ».

Puis-je recevoir une amende si je me fais arrêter et que mon chien n’est pas attaché?

L’article 442 du Code de la sécurité routière stipule que « nul ne peut conduire un véhicule routier lorsqu’un passager, un animal ou un objet est placé de façon à obstruer la vue du conducteur ou à gêner la conduite du véhicule ». Ainsi, si un agent de la paix juge que votre animal gêne votre conduite ou votre visibilité, vous pourriez écoper d’une amende.

De plus, si vous avez un accident de voiture et que l’animal est déclaré responsable de l’impact, la SAAQ pourrait ne pas vous verser d’indemnité, puisque les accidents causés par l’acte autonome d’un animal transporté dans l’automobile sont exclus du régime.

Afin de vous éviter une telle situation, trois solutions s’offrent à vous :

Le harnais

Plusieurs modèles de harnais existent, s’adaptant à la taille et à la physionomie de toutes les races de chiens. Ils se bouclent à la ceinture de sécurité de la banquette arrière, qui est d’ailleurs l’endroit le plus sécuritaire (loin des sacs gonflables) où installer votre chien. Attention de ne pas attacher la laisse de transport directement au collier de votre animal, qui risquerait de se faire casser le cou instantanément en cas d’impact.

La barrière

Surtout conçue pour les chiens de grande taille, la barrière permet de retenir votre chien à l’arrière du véhicule en cas d’accident. Bien qu’elle soit plus souvent employée pour les VUS et les fourgonnettes, la barrière peut aussi être utilisée pour séparer la banquette arrière des sièges avant.

La cage

Surtout pratique pour les petits chiens (et même les chats), la cage peut s’avérer une solution fort intéressante, pourvu qu’elle soit bien fixée au sol ou bien attachée à la banquette! Il ne faudrait pas que la cage elle-même se transforme en projectile en cas d’accident. Si balade en voiture se résume à anxiété pour votre chien, il pourra retrouver un certain réconfort dans sa cage.

Bonne route à tous!