Les essuie-glaces sont mis à rude épreuve en hiver. Voici quelques conseils pour prolonger leur durée de vie et améliorer votre visibilité.

Les conditions hivernales, la saleté et le frottement répétitif contre le pare-brise peuvent venir à bout des raclettes en caoutchouc des essuie-glaces.

Ne nuisez pas à votre visibilité, surtout en hiver! Mettez donc en pratique ces quelques conseils d’entretien des essuie-glaces.

Inspectez et nettoyez

À chaque plein d’essence, profitez de l’occasion pour faire une inspection rapide de vos essuie-glaces et nettoyez les balais avec du lave-glace et un chiffon.

S’ils sont abîmés ou brisés, les essuie-glaces doivent être changés. Inutile de circuler avec des essuie-glaces qui ne font pas leur travail efficacement et ainsi mettre en péril la sécurité routière.

Un réservoir de lave-glace bien rempli

Évitez de faire fonctionner les essuie-glaces sans lave-vitre.

Vous risquez alors d’user de façon prématurée le caoutchouc des essuie-glaces ou pire, d’égratigner le pare-brise de façon permanente.

Remplissez donc le réservoir de lave-glace et laissez un contenant (plein évidemment) dans le coffre de votre voiture par précaution.

Pour éviter que les essuie-glaces fonctionnent sur un pare-brise sec, fermez toujours le mécanisme avant de fermer le moteur de votre auto.

Distinguez les essuie-glaces d’un balai à neige

Vous êtes pressé et essayez de gagner du temps par tous les moyens?

Prenez tout de même quelques minutes pour déneiger le pare-brise de votre voiture avec un bon vieux balai à neige, au lieu d’utiliser vos essuie-glaces.

Avec cette méthode, le moteur du mécanisme forcera inutilement (surtout si la neige est pesante). De plus, la courbe naturelle des essuie-glaces risque de dévier et rendre le balayage des essuie-glaces moins efficace.

Détruire le mythe de relever les essuie-glaces en hiver

Dame Météo nous annonce une tempête de neige ou de verglas… Faut-il relever les essuie-glaces de votre auto afin de faciliter le déneigement et le déglaçage du pare-brise?

La réponse à cette question est non.

Non seulement ne prolongerez-vous pas la durée de vie de vos essuie-glaces en les relevant, mais la pression sur le pare-brise exercée par les essuie-glaces risque de diminuer et ainsi nuire à la visibilité.

Quand changer vos essuie-glaces?

Remplacez vos essuie-glaces quand :

  • Ils laissent une pellicule ou des rayures sur le pare-brise.
  • Ils n’essuient plus certaines parties du pare-brise.
  • Le caoutchouc de la lame est brisé.
  • Le mouvement de balayage est irrégulier ou bruyant.

En général, il faut changer les essuie-glaces tous les ans ou même avant.

Dès que votre visibilité est réduite en raison de l’usure des essuie-glaces, c’est le moment de les remplacer.

Choisir entre des essuie-glaces d’hiver ou hybrides

Pour affronter nos hivers québécois, vous avez le choix entre des essuie-glaces d’hiver ou un modèle hybride ou flexible.

Avec le caoutchouc des essuie-glaces d’hiver, la neige et la glace ont tendance à moins s’accumuler sur le pare-brise.

Il faut toutefois les enlever en été, car leur caoutchouc risque de s’effriter plus facilement sous les effets du soleil.

Quant aux modèles hybrides ou flexibles, ils se distinguent par leur usage quatre-saisons et protègent tout autant contre la neige, le verglas et le vent.

Par contre, leur coût est un peu plus élevé. À vous de décider si la dépense supplémentaire en vaut la chandelle.