Avant de prendre les routes enneigées, voici quelques conseils pour faciliter la conduite en hiver. La neige, le froid, le vent et la glace n’ont qu’à bien se tenir!

Pour une voiture bien chaussée

Au Québec, les pneus d’hiver sont obligatoires sur les voitures du 15 décembre au 15 mars.

Le pictogramme officiel est d’ailleurs sur votre pneu et indique qu’ils sont reconnus comme pneus d’hiver par le Code de la sécurité routière.

Vous pourriez recevoir une amende de 200 $ à 300 $ si vous circulez avec des pneus d’été ou des pneus quatre-saisons.

Si vous achetez des pneus d’hiver usagés

Vous devez tenir compte de 2 critères importants :

  • Profondeur de la bande de roulement
  • Année de fabrication

Dans le premier cas, il est recommandé de rouler avec des pneus dont la bande de roulement est de plus de 6/32 pouces.

Pour quelques dollars, vous pouvez acheter une jauge de profondeur des pneus qui mesurera leur usure.

Vérifiez aussi l’année de fabrication des pneus. Un code de 4 chiffres est indiqué sur le côté des pneus. Les deux premiers chiffres font référence à la semaine et les deux derniers à l’année de fabrication.

Pour en savoir plus sur les pneus d’hiver

Consultez le site de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).

Pour une auto bien déneigée

Afin de ne pas réduire votre visibilité et surtout celle des autres avec qui vous partagez la route, vous devez déneiger, déglacer ou désembuer votre auto avant de conduire.

Ne pas le faire vous expose à une amende de 60 $ à 100 $.

L’agent de la paix pourrait même exiger que vous vous mettiez à la tâche avant de reprendre la route.

À vos balais!

Pour une mécanique impeccable

Quoi de plus fâcheux que de rester en panne alors qu’il fait si froid dehors?

Avant que l’hiver ne se pointe le bout du nez, faites inspecter votre auto et demandez à votre garagiste de se concentrer sur les éléments suivants :

  • Batterie
  • Système d’allumage
  • Phares
  • Freins

Pour une conduite adaptée aux conditions climatiques

Neige, vent violent, brouillard et chaussée glissante mettent à rudes épreuves les habiletés des conducteurs en hiver.

Voilà pourquoi il vous faut adapter votre conduite aux aléas de la météo, de la noirceur et des conditions de la route.

Par prudence, gardez une plus grande distance entre votre véhicule et celui en avant de vous afin de vous donner plus de temps pour freiner brusquement.

Réduisez votre vitesse et n’utilisez pas le régulateur de vitesse en cas d’intempérie.

Cela signifie que vous devez prévoir plus de temps pour vos déplacements et tenir compte des prévisions de la météo, au risque de retarder ou d’annuler votre déplacement.

Et si vous n’adaptez pas votre conduite à l’hiver…

Vous pourriez recevoir une amende de 60 $ et gagner 2 points d’inaptitude.

Pour un dérapage en contrôle

Même les conducteurs les plus aguerris ne sont pas à l’abri d’un dérapage en hiver… Celui-ci survient quand on freine trop rapidement pour éviter un obstacle.

La première chose à faire est donc de garder votre calme et de ne pas paniquer.

Quoi faire en cas de dérapage :

  1. Lâchez complètement la pédale de frein.
  2. Mettez la boîte de vitesses au neutre si la transmission de votre voiture est automatique. Si la transmission de votre auto est manuelle, appuyez sur la pédale d’embrayage.
  3. Laissez les pneus retrouver leur adhérence à la chaussée.
  4. Remettez le levier de vitesse à « Drive » si votre voiture est automatique. Si elle est manuelle, relâchez la pédale d’embrayage.
  5. Accélérez lentement quand votre auto gagne en stabilité.

Votre meilleur ami : le contrôle électronique de la stabilité

Obligatoire sur les véhicules neufs, le contrôle électronique de la stabilité (ou ESC, pour Electronic Stability Control) est un système qui favorise la maîtrise du véhicule lors d’un freinage abrupt ou quand la chaussée est glissante.

Pour éviter un obstacle, l’ESC applique les freins, joue avec la puissance du moteur, ou encore fait les deux à la fois, de manière à ce que la voiture garde sa trajectoire, au lieu de perdre le contrôle.

Pour une meilleure conduite… et un rabais sur votre prime d’assurance auto

Vous souhaitez devenir un pro de la conduite en hiver? Sachez que des écoles de conduite offrent des cours spécialisés en conduite sur neige et sur glace.

Certaines compagnies d’assurance, comme SSQ, offrent également un rabais pour suivre ces cours. De plus, les assureurs vont même jusqu’à diminuer la prime d’assurance auto de leurs assurés ayant réussi ce cours.

C’est ce que l’on appelle faire d’une pierre deux coups!

Pour prévoir en cas de panne ou d’accident

Été comme hiver, il est toujours utile d’avoir à bord de votre voiture une trousse d’urgence avec  les articles essentiels.

Ajoutez-y une couverture et des vêtements chauds.

Apportez toujours votre téléphone cellulaire pour appeler en cas d’urgence et assurez-vous qu’il est suffisamment chargé.