Vous avez souscrit une assurance automobile, mais ignorez les réponses à des questions fondamentales en la matière? Voici plus d’informations pour vous.

1. Si je suis tenu pour responsable d’un accident automobile, est-ce mon assureur qui paiera pour les dommages au véhicule de l’autre partie?

Au Québec, depuis 1978, chaque assureur indemnise son propre assuré pour les dommages matériels subis à son véhicule en vertu de la Convention d’indemnisation directe (CID).

Cette convention s’applique à tous les cas de collision survenant dans la province entre au moins deux véhicules ou un véhicule et le chargement d’un autre, pourvu que les propriétaires soient identifiés.

Ainsi, même si vous êtes tenu pour responsable d’un accident visé par la CID, votre assureur vous indemnisera pour vos dommages si vous détenez une protection d’assurance pour la collision, et l’autre partie sera indemnisée par son propre assureur.

2. Est-ce qu’une seule réclamation peut avoir un impact sur le montant de ma prime d’assurance?

Faire une réclamation peut avoir un effet sur le montant de votre prime d’assurance. Cet effet ne sera connu qu’au renouvellement de votre contrat.

Les facteurs influençant une hausse de prime à la suite d’une réclamation?

  • Votre degré de responsabilité
  • La nature de la réclamation

Rappelez-vous que votre prime d’assurance peut changer pour diverses raisons même si vous n’avez pas fait de réclamation pendant l’année.

Pour la meilleure tarification possible, contactez votre assureur au moment du renouvellement de votre assurance automobile pour la mise à jour de votre dossier.

Pour bénéficier de rabais intéressants, pensez regrouper tous vos véhicules sur la même police, si vous en possédez plusieurs, ou encore assurez auto et habitation ensemble. Cette combinaison aura un effet à la baisse sur votre prime annuelle.

3. Un caillou a frappé mon pare-brise et une étoile – réparable – s’est formée. Aurais-je une franchise à payer?

Vous n’avez pas de franchise à payer si le pare-brise n’a pas à être remplacé. Vous n’avez qu’à vous présenter chez un vitrier pour faire réparer l’éclat, et ce dernier s’occupera de communiquer avec votre assureur. De plus, votre prime d’assurance ne sera pas impactée par cet événement.

En revanche, une franchise est applicable si le pare-brise doit être remplacé. Consultez votre assureur pour en savoir plus.

4. Pourquoi l’assureur procède-t-il parfois à la vérification du dossier de crédit? Quels sont les effets de cette démarche sur mon dossier d’assurance?

Le passé étant garant de l’avenir, la vérification du dossier de crédit fournit des indications pertinentes sur les sinistres qui pourraient survenir, et donc qui pourraient mener à des réclamations dans le futur.

En effet, les statistiques démontrent qu’un bon payeur est moins enclin à faire des réclamations; ainsi, il pourrait bénéficier d’une prime d’assurance avantageuse étant donné son bon dossier de crédit.

Vous ne souhaitez pas que votre assureur vérifie votre dossier de crédit? Soyez sans crainte : il ne peut le faire sans votre autorisation. Vous avez donc le droit de refuser. Mais sachez que vous pourriez alors passer à côté de tarifs avantageux.

5. Quelle protection choisir en matière de responsabilité civile : 1 M$ ou 2 M$?

L’assurance responsabilité civile vous protège pour les dommages matériels causés à votre véhicule lors d’un accident non responsable ainsi que pour tous dommages matériels causés à une tierce personne du fait de votre véhicule et dont vous êtes responsable.

Le minimum de couverture en matière de responsabilité civile offert par SSQ Assurance est de 1 M$, mais sachez que pour quelques dollars de différence cette protection peut être augmentée à 2 M$. Le choix du montant d’assurance en responsabilité civile est propre à chacun.

Toutefois, afin d’aider à la réflexion, il est intéressant de savoir que lorsqu’un accident survient au Québec, les dommages corporels sont indemnisés par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) et aucun recours n’est possible devant les tribunaux pour ces blessures.

En contrepartie, si vous voyagez à l’extérieur du Québec et que vous êtes impliqué dans un accident, vous pourriez être poursuivi pour des blessures corporelles causées à autrui. Or, les frais médicaux sont très élevés chez nos voisins du Sud…