Souvent négligé, l’ajustement du miroir et des rétroviseurs est essentiel pour diminuer la zone des angles morts et réduire le risque d’accident. Voici quelques conseils pour y voir clair.

Des rétroviseurs incontournables

Au Québec, toutes les voitures doivent être munies d’un miroir interne et d’un rétroviseur extérieur du côté du conducteur.

Celui du côté du passager est optionnel, mais fortement recommandé.

Ces rétroviseurs doivent être :

  • En bon état
  • Solidement fixés
  • Placés au bon endroit

Si le miroir intérieur est brisé, vous pouvez alors faire installer un rétroviseur extérieur du côté droit de votre voiture.

Comment bien régler les rétroviseurs?

Avant d’ajuster les rétroviseurs, vous devez d’abord vous assurer que le siège du conducteur est bien positionné.

Ne placez pas d’objets inutilement près de vos rétroviseurs, car ils pourraient nuire ou obstruer votre vision.

Miroir

L’objectif n’est pas de voir votre banquette arrière. Vous devez donc régler et centrer votre miroir afin de voir le véhicule qui roule derrière vous.

Si votre miroir est bien ajusté, vous devriez voir la calandre et les phares du véhicule qui vous suit (à condition que le conducteur respecte les distances recommandées) ainsi que le côté du véhicule qui circule dans la voie de droite.

Rétroviseur du côté conducteur

Appuyez votre tête sur la vitre de la porte et bougez le rétroviseur jusqu’à ce que vous voyiez à peine l’arrière de votre voiture.

Rétroviseur du côté passager

Penchez votre tête vers la droite jusqu’au centre de la voiture. Réglez le rétroviseur jusqu’à ce que vous voyiez tout juste l’arrière de votre auto.

Gare aux angles morts!

Malgré cet ajustement, certaines zones qui entourent votre auto ne sont pas visibles dans les rétroviseurs.

Tous les véhicules ont des angles morts et plus le véhicule est long, plus la zone des angles morts est grande. En général, ces espaces sont du côté gauche et du côté droit arrière du véhicule.

Avant de prendre la route

Chaque auto a ses particularités… et ses angles morts.

Avant de prendre le volant, il est prudent de les connaître. Demandez donc à quelqu’un de se placer sur les côtés et à l’arrière afin de savoir quand vous devrez tourner la tête et regarder par-dessus votre épaule lors de la conduite.

Quand vérifier un angle mort?

  • Vous changez de voie.
  • Vous tournez à une intersection.
  • Vous reculez.
  • Vous sortez d’une place de stationnement.
  • Vous ouvrez la porte de votre voiture.
  • Vous vous insérez dans la voie d’accélération d’une autoroute.

Pour en savoir plus

Consultez le site de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).