Il n’est jamais trop tôt pour inculquer à votre enfant de bonnes habitudes d’épargne. Voici quelques conseils pour favoriser cet apprentissage.

Vous donnez une petite somme à votre enfant pour l’initier à gérer son argent de poche et il la dépense aussitôt en babioles de plastique inutiles ou en friandises? Pas de panique! SSQ a des idées pour inculquer des comportements d’épargne pour des enfants de tous les âges.

Enfants de 4 à 6 ans

À cet âge, la notion de l’argent est floue et intangible.

L’apprentissage passe alors par le jeu afin de faire comprendre à votre enfant la valeur symbolique de l’argent.

Offrez-lui de payer pour vous à la caisse

Lorsque vient le temps de payer à la caisse, donnez-lui les billets pour qu’il se familiarise lors d’une transaction où l’on échange argent contre un bien.

Favorisez l’apprentissage par le jeu

Pour lui apprendre la valeur des pièces de monnaie et des billets, jouez avec votre enfant au magasin.

Enfants de 6 à 12 ans

Laissez votre enfant expérimenter les émotions et les difficultés liées à l’argent.

Il est tout à fait normal qu’il ne soit pas aussi discipliné que vous le souhaitiez.

Soyez ferme concernant son argent de poche

Laissez votre enfant dépenser son argent de poche comme il l’entend. Toutefois, faites preuve de fermeté si cet argent lui brûle les doigts.

Ne devancez pas le versement de sa rétribution sous prétexte qu’il a tout dépensé et qu’il en a besoin.

Il devra donc apprendre la patience et assumer les conséquences de son comportement dépensier.

Ne lui faites pas la morale; la déception et la frustration de l’attente se chargeront de son apprentissage…

Déposez son argent dans une tirelire

Déposez les économies de votre enfant dans une tirelire.

Il verra plus facilement la cagnotte s’accumuler que si elle est dans un compte bancaire.

Enfants de 12 à 16 ans

Initiez votre enfant au monde du travail et aux défis de l’épargne à long terme.

Maximisez son compte d’épargne

C’est maintenant le temps de tirer profit du compte d’épargne que vous avez ouvert au nom de votre enfant pour qu’il puisse y mettre son argent de côté.

Si vous le souhaitez, vous pouvez contribuer vous-même à ce compte chaque fois qu’il y contribue pour le récompenser.

Faites-lui aussi comprendre que l’épargne est prioritaire tant que les objectifs de votre enfant ne sont pas atteints. Ce compte bancaire ne sert pas à payer des babioles.

Familiarisez-le avec le budget familial

N’entretenez pas les tabous avec l’argent. Discutez ouvertement avec votre enfant de chaque poste de dépense du budget familial : hypothèque, assurances, auto, taxes municipales, épicerie, etc.

Cet exercice lui fera réaliser le coût de la vie et le préparera à avoir une saine gestion de ses dépenses et de ses revenus.

Payez-le pour accomplir certaines tâches

Pourquoi ne pas verser un montant d’argent à votre enfant quand il accomplit certaines corvées familiales, comme de laver les fenêtres ou encore de vous aider à faire des réparations?

Il ne s’agit pas de payer votre enfant pour des tâches qu’il est normal de faire pour la bonne marche de la maison. Cet exercice sert à lui apprendre que l’argent ne pousse pas dans les arbres et qu’il faut travailler pour le gagner.

Visez le long terme

Il est normal que votre enfant ait de la difficulté à se projeter dans le futur et à se fixer des objectifs financiers à long terme.

Votre enfant aura donc besoin de votre aide et de vos encouragements à persister à économiser pour acheter un objet dispendieux comme une tablette ou un téléphone cellulaire.

Jeunes de 16 ans et plus

Votre enfant a presque la maturité nécessaire pour faire face aux défis complexes reliés aux finances.

Aidez votre ado avec sa recherche d’emploi

Le monde du travail est bien mystérieux pour ceux qui n’en font pas partie… Voilà pourquoi il est préférable que vous accompagniez votre jeune dans sa démarche pour se dénicher un premier boulot.

Gardez en tête que cette étape est cruciale, car il augmentera son pouvoir d’achat et qu’il ressentira de la fierté à gagner ses propres sous.

Prêtez-lui main-forte avec sa déclaration de revenus

Qui dit premier emploi, dit première déclaration de revenus… même s’il n’aura pas d’impôt à payer.

N’empêche que le monde de la fiscalité et des crédits d’impôt est un univers bien complexe et que vos connaissances en la matière pourront être bénéfiques pour votre enfant.

C’est aussi le moment parfait pour lui expliquer son droit de cotisation à un REER ou à un CELI.

Familiarisez-le avec le crédit

La meilleure façon de familiariser votre jeune avec le crédit est de lui faire découvrir à petites doses.

Optez pour une carte de crédit prépayée ou dont la limite de crédit et les frais d’intérêt sont raisonnables.

Préparez avec lui un calendrier de remboursement pour éviter qu’il soit emporté dans une spirale d’endettement.

Des applications pour vous aider

Mylo

Les plus indisciplinés vont adorer Mylo! L’application arrondit chaque achat qu’ils font et investit ensuite le surplus qui fructifie au fur et à mesure.

App Store

TagVille

Cette application développée par la Fondation Paul Gérin-Lajoie réunit jeu ludique et apprentissage d’une saine gestion financière.

App Store
Google Play

Prêchez par l’exemple

Malgré tous ces conseils, le meilleur que l’on puisse mettre en pratique est de montrer l’exemple à votre enfant.

N’hésitez pas à réévaluer votre budget et vos dépenses pour améliorer votre propre santé financière, et assurez-vous de garder une relation saine avec l’argent.