Certains comportements peuvent vous aider à prévenir le vol d’identité. Voici une liste de 8 trucs utiles.

En constante hausse, le vol d’identité (ou usurpation d’identité) consiste à obtenir et utiliser sans votre accord et à votre insu vos renseignements personnels pour commettre un crime ou une fraude.

Qu’est-ce que les voleurs d’identité recherchent?

Tout document et information (utilisés seuls ou ensemble) qui servent à vous identifier constituent un renseignement personnel, comme :

  • Vos nom et prénom
  • Votre adresse
  • Votre date de naissance
  • Vos numéros
    • Permis de conduire
    • Numéro d’assurance sociale
    • Compte bancaire et numéro d’identification personnel (NIP)
    • Passeport
  • Vos cartes de débit et de crédit
  • Votre signature manuscrite ou électronique
  • Etc.

Des fraudeurs qui débordent d’imagination

Pour récupérer vos données personnelles, les fraudeurs n’hésitent pas à déployer, entre autres, les tactiques suivantes :

  • Envoi de pourriels et de faux courriels utilisant l’identité d’une institution financière ou d’un site commercial connu (tactique aussi appelée « hameçonnage ») et où on vous demande de fournir des renseignements personnels
  • Utilisation d’un lecteur électronique pour enregistrer les données de la carte bancaire ou de crédit
  • Vol de votre portefeuille ou de votre sac à main
  • Piratage de votre ordinateur ou installation d’un logiciel malveillant
  • Fouille dans vos poubelles ou votre bac de recyclage pour récupérer vos factures, vos relevés bancaires et autres documents
  • Changement d’adresse à votre insu pour rediriger votre courrier
  • Appel en se faisant passer pour votre banque, votre employeur ou votre propriétaire

Souvent, les fraudeurs vont utiliser le lien de confiance et créer un sentiment d’urgence pour parvenir à leurs fins, comme dans le cas d’arnaque de grands-parents.

Cela peut être aussi simplement en écoutant vos conversations privées ou en regardant par-dessus votre épaule.

Savoir comment les escrocs s’y prennent pour obtenir vos renseignements personnels, c’est un premier pas vers la vigilance.

Comment se protéger contre le vol d’identité?

Personne n’est à l’abri du vol d’identité, mais soyez plus malin que les fraudeurs et faites preuve de prudence pour garder votre vie privée… privée.

Le silence est d’or en matière de vie privée

Ne donnez vos renseignements personnels que lorsque la loi l’exige et seulement si vous avez confiance en la personne qui vous les demande.

Par exemple, ne divulguez pas votre numéro de carte de crédit ou tout autre renseignement personnel par téléphone, à moins que vous ayez fait l’appel en premier.

Aussi crédible soit l’organisme qui vous demande des informations personnelles, ne le faites jamais par courriel ou sur les réseaux sociaux.

 

Ne pas quitter du regard vos cartes

Lors d’un achat, ne perdez jamais de vue votre carte de crédit ou de débit.

Idéalement, vous serez responsable de la passer dans la machine de paiement.

Optez pour la destruction massive de vos documents

Évitez de jeter à la poubelle vos documents personnels, vos factures, vos relevés bancaires et même les offres de marketing. Déchiquetez-les avant ou brûlez-les.

Vos renseignements personnels à l’abri

Gardez vos renseignements personnels à l’abri des regards indiscrets.

Cela se traduit par des gestes simples, comme de ne jamais laisser sans surveillance votre portefeuille, votre sac à main ou des documents contenant des renseignements personnels dans votre voiture, au bureau ou même à la maison.

Ramassez votre courrier tous les jours et optez pour un modèle de boîte aux lettres avec une clé ou un cadenas. Lorsque vous partez en voyage, demandez à une personne de confiance de récupérer votre courrier ou faites retenir votre courrier par Postes Canada jusqu’à votre retour.

Un portefeuille dégarni vous aurez

N’apportez que les pièces d’identité indispensables.

Pour les autres cartes, laissez-les à la maison dans un lieu sûr.

De la variété pour vos mots de passe et vos NIP

Modifiez vos mots de passe souvent en utilisant différents types de caractères. Évitez toute référence à des dates importantes pour vous, aux noms de vos enfants ou animaux de compagnie, etc.

Encore une fois, la prudence est de mise, et évitez de noter ces mots de passe ou ces NIP sur un papier ou encore dans un fichier dans votre ordinateur.

Il existe plusieurs applications qui vous permettent de gérer en toute sécurité vos nombreux mots de passe et NIP.

Surveillez les irrégularités

Chaque mois, consultez vos relevés bancaires et de carte de crédit pour y détecter toute transaction que vous n’auriez pas faite.

Une fois par année, vérifiez votre dossier de crédit auprès d’Equifax et de TransUnion pour vous assurer qu’aucune transaction irrégulière ou louche ne vient l’entacher.

Vous pouvez aussi ajouter une alerte de fraude à votre dossier de crédit. Ainsi, ces deux organismes vont communiquer avec vous pour confirmer votre identité avant d’approuver une demande de crédit quelconque. Pour une quinzaine de dollars par mois, vous aurez l’esprit tranquille!

Ne soyez pas trop transparent sur les réseaux sociaux

Soyez conscient que ce que vous affichez dans les réseaux sociaux pourrait un jour se retourner contre vous.

Votre ordinateur et vos appareils mobiles ne sont pas à l’abri

Les dernières statistiques fournies par le Centre antifraude du Canada indiquent que le courriel et Internet sont des méthodes de sollicitation employées fréquemment. Raison de plus pour redoubler de prudence avec votre ordinateur et vos appareils mobiles :

  1. Installez un antivirus et un filtre antipourriel, et téléchargez les mises à jour recommandées.
  2. Ne faites des transactions en ligne que si l’adresse du site débute par « https » et qu’il est protégé grâce à un cadenas.
  3. Ne laissez jamais vos appareils dans la voiture, car ils risquent de faire le bonheur d’un voleur en quête de données personnelles.
  4. Méfiez-vous des courriels ou des sites Web frauduleux, surtout s’ils vous demandent de leur fournir des informations personnelles ou de l’argent (un truc : ils sont souvent truffés de fautes). Ne les ouvrez pas ou ne les fréquentez jamais, en cas de doute.
  5. Sécurisez votre réseau sans fil (Wi-Fi) avec un mot de passe.
  6. Cryptez vos documents qui sont de nature confidentielle.
  7. Avant de vous débarrasser d’un appareil, servez-vous d’un logiciel qui détruit de façon permanente les fichiers qui s’y trouvent.
  8. Si vous faites des transactions en ligne, quittez le site de façon sécuritaire en vous déconnectant et en vidant la cache de votre appareil.

Votre assureur à la rescousse

Renseignez-vous auprès de votre assureur. Celui-ci pourrait vous prêter assistance en cas de vol d’identité.