Vos cartes de crédit sont constamment dans le rouge et vous n’arrivez pas à les rembourser? Voici quelques conseils pour freiner votre endettement et les payer plus rapidement.

Avant de vous lancer tête baissée dans le remboursement de vos cartes de crédit, une certaine réflexion par rapport à l’endettement et l’usage de vos cartes de crédit s’impose.

Réflexion no 1 : dites adieu à vos cartes de crédit!

Vous devez faire un choix digne de celui de Sophie : payer vos cartes de crédit ou continuer de les utiliser. Les 2 options sont rarement conciliables quand votre niveau d’endettement est saturé.

Vos cartes de crédit ne doivent plus servir à payer vos dépenses courantes que vous peinez à payer mois après mois.

Retirez-les de votre portefeuille. Confiez-les à un proche en qui vous avez confiance, le temps que le solde diminue.

Aux grands maux les grands remèdes!

Réflexion no 2 : comment allez-vous payer?

Posez-vous la question suivante : d’où proviendra l’argent nécessaire pour payer vos cartes de crédit?

Est-ce que ce sera votre prime de rendement ou les heures supplémentaires accumulées? Allez-vous revoir vos dépenses à la baisse et respecter à la lettre votre budget? Allez-vous vendre certains de vos biens pour payer vos cartes de crédit?

Tant que l’argent ne poussera pas par magie dans les arbres, vous devez faire cet exercice pour faire des prévisions de remboursement réalistes et qui tiennent la route.

Réflexion no 3 : pourquoi faites-vous cet exercice?

Répondre à cette question vous permet de garder le cap et la motivation à rembourser rapidement le solde de vos cartes de crédit.

Ici, la complaisance n’a pas sa place, car la tentation sera grande de retomber dans vos anciens pièges.

Plutôt que de mettre l’accent sur des raisons à tendance négative, choisissez les bienfaits que vous procurera une carte de crédit dont le solde n’est plus emporté dans une spirale incontrôlable.  

Les stratégies pour y arriver

Vous souhaitez mettre un terme à votre endettement, mais par où commencer?

Le taux d’intérêt le plus élevé

Selon l’Institut québécois de planification financière, il vaut mieux se concentrer sur la carte de crédit dont le taux d’intérêt est le plus élevé, peu importe le solde à payer.

Ainsi, vous freinez la folie des intérêts composés qui s’appliquent sur votre solde à payer. Au fur et à mesure, vous cessez de payer des intérêts et rembourser le solde.

Pour choisir votre méthode

Utilisez la calculatrice de paiements de carte de crédit du gouvernement du Canada.

Le solde le moins élevé

L’Agence de la consommation en matière financière du Canada vous recommande de dresser l’inventaire de vos créances, du solde le moins élevé au plus élevé.

Remboursez en premier votre carte de crédit dont le solde est le moins élevé, jusqu’à ce que l’ensemble de vos cartes de crédit ne soit plus dans le rouge.

Si cette méthode vous semble homéopathique, elle offre les avantages de vous habituer doucement au remboursement de vos cartes de crédit et à vous motiver au fur et à mesure que vous atteignez vos objectifs.

Le solde le plus élevé

Cette stratégie est à l’inverse de la méthode où vous rembourser vos dettes dont le solde est le moins élevé. On pourrait la comparer à tirer sur un sparadrap d’un coup sec.

Après avoir fait l’inventaire de vos cartes de crédit du solde le plus élevé au moins élevé, vous paierez celle dont le solde est le plus important jusqu’à celle dont le solde est le moins élevé.

Une entente avec vos créanciers

Tentez d’avoir une entente avec les émetteurs de vos cartes de crédit à qui vous devez de l’argent dans le but d’obtenir :

  • Un taux d’intérêt plus faible
  • La prolongation de la durée de vos paiements pour réduire le montant de vos paiements mensuels
  • Le regroupement de vos dettes en un seul prêt (si cela est possible)

Le Bureau de la consommation vous offre des conseils pour négocier cette entente avec vos créanciers.

Annulation de vos cartes de crédit

Envisagez d’annuler votre carte de crédit, une fois que vous en avez remboursé le solde.

Ne conservez que celles que vous utilisez de façon responsable et/ou qui vous offrent un taux d’intérêt moins élevé.

Et si ça ne fonctionne pas?

Une consolidation de dettes est peut-être à envisager.

Chose certaine, n’hésitez pas à demander de l’aide à votre conseiller qui vous accompagnera dans votre démarche et vous épaulera dans la réalisation de vos objectifs financiers.