En juin 2015, de nouvelles fonctions ont été attribuées aux pharmaciens dans le cadre de leur profession. En tant qu’utilisateur de ces services, vous avez peut-être des questionnements. Pour vous aider à y voir plus clair, voici les 7 nouveaux services que votre pharmacien peut désormais vous offrir ainsi que quelques informations importantes à retenir!

1. Prescrire un médicament pour certains problèmes de santé mineurs

Certains problèmes de santé mineurs ou facilement reconnaissables peuvent maintenant être pris en charge par votre pharmacien. Pour être en mesure de vous traiter, il faut qu’un diagnostic ait été posé par un médecin dans le passé pour un même symptôme. À noter qu’en fonction de la gravité des symptômes, il est possible que votre pharmacien vous recommande quand même de consulter un médecin. Voici quelques exemples communs pour lesquels une prescription par le pharmacien pourrait être possible :

  • Acné mineure
  • Eczéma
  • Herpès labial (feux sauvages)
  • Conjonctivite allergique
  • Rhinite allergique
  • Infection urinaire chez la femme
  • Etc.

2. Prescrire un médicament lorsqu’aucun diagnostic n’est requis

Pour faciliter l’accès aux soins de santé, votre pharmacien peut vous prescrire un médicament pour plusieurs problèmes de santé connus, à condition qu’aucun diagnostic ne soit requis. Parmi ceux-ci :

  • Contraception orale d’urgence
  • Nausées et vomissements liés à une grossesse
  • Différents problèmes de santé du voyageur (malaria, etc.)
  • Cessation tabagique
  • Etc.

3. Administrer un médicament afin d’en démontrer l’usage approprié

Si votre médecin vous a prescrit un médicament qui doit se prendre d’une façon particulière, comme par voie orale, topique (sur la peau), sous-cutanée (sous la peau), intradermique ou intramusculaire, votre pharmacien pourra vous en administrer une dose afin de vous enseigner comment le faire par vous-même.

4. Remplacer un médicament

Un médicament prescrit par votre médecin est en rupture d’approvisionnement? Votre pharmacien sera en mesure de le substituer par un médicament de la même famille.

5. Prolonger une ordonnance

La prolongation de l’ordonnance peut servir à éviter une interruption de votre traitement en attendant votre prochaine visite chez le médecin. L’analyse de votre dossier et de votre état de santé permettra au pharmacien de vérifier si les conditions requises s’appliquent à une prolongation de votre médicament. Votre pharmacien ne peut cependant pas prolonger des ordonnances indéfiniment. Ce n’est donc qu’une solution temporaire qui pourrait toutefois bien vous dépanner!

6. Ajuster une ordonnance

Pour vous assurer un traitement sécuritaire et efficace, il peut arriver que votre pharmacien ajuste la posologie et la dose d’un médicament prescrit par votre médecin.

7. Prescrire des analyses en laboratoire

Dans le but de savoir si un traitement s’avère efficace, votre pharmacien pourrait vous prescrire des analyses de laboratoire.

Pharmacien ou médecin?

Gardez en tête que votre pharmacien est un spécialiste des médicaments, mais il n’est pas médecin! Il faut comprendre que ces nouvelles possibilités sont régies par plusieurs conditions et normes rigoureuses établies grâce à une collaboration entre l’Ordre des pharmaciens du Québec et le Collège des médecins du Québec. Votre pharmacien doit s’y soumettre entièrement. S’il juge que votre état de santé nécessite une consultation, il pourrait vous inviter à vous rendre en clinique.

Peu importe votre situation, votre pharmacien se fera un plaisir de répondre à vos questions. N’hésitez pas à le consulter en cas de doutes lors de votre prochaine visite en pharmacie.

Pour plus de détails, consultez le site Web de l’Ordre des pharmaciens du Québec.