Cesser de fumer, retourner à l’entraînement, se dépasser au travail, manger mieux… Voilà tous des changements qui demandent de la volonté. Nous vous proposons aujourd’hui d’investiguer sur la nature de la volonté, ce pouvoir que nous avons de faire ou ne pas faire quelque chose.

La volonté est la faculté de se décider librement à accomplir ou non certains actes. C’est une aptitude mentale qui permet notamment :

  • De lutter contre la procrastination – pourquoi faire aujourd’hui ce que je peux faire demain?
  • De se débarrasser de mauvaises habitudes
  • D’atteindre ses objectifs
  • De réaliser ses rêves.

Vous faites preuve de volonté au quotidien, bien plus souvent que vous ne le croyez. Vous renoncez à des désirs ou à des plaisirs immédiats – vous résistez, vous démontrez un réel contrôle – et choisissez plutôt d’obtenir une gratification à plus long terme :

  • À l’épicerie, quand vous passez tout droit devant les étalages de croustilles et de chocolat, préférant la satisfaction du maintien de votre bonne santé, la fierté d’une saine alimentation.
  • En voiture, lorsque vous luttez contre l’envie d’excéder la vitesse permise, évitant d’avoir à payer une contravention salée.

Napoléon avait raison : quand on veut, on peut!

Et si vous vouliez un peu plus encore?

La volonté, un muscle?

Plusieurs études abordent la volonté comme si elle était un muscle, dans le sens où elle peut s’améliorer avec l’entraînement.

Le secret résiderait dans la répétition : plus on s’exerce à avoir de la volonté, plus elle vient de façon naturelle.

Pour la développer, il faudra user de patience, mais les résultats seront au rendez-vous.

Développez votre volonté

1. « Connais-toi toi-même », disait Socrate

Pour résister à vos envies, vous devez d’abord les connaître, en être conscient. Apprenez à faire la différence entre un besoin et un désir.

Réfléchissez aux objectifs que vous voulez atteindre et aux rêves que vous souhaitez réaliser.

Dressez la liste des mauvaises habitudes ou des comportements qu’il vous faudrait contrôler, car il s’agit bien de développer votre contrôle de soi, puis décidez ce à quoi vous vous attaquerez en premier.

N’essayez pas de tout changer ou de tout réaliser simultanément. Prenez votre temps et agissez graduellement.

2. Procédez par étapes

Une fois votre priorité nommée, lancez-vous de petits défis, puis augmentez le rythme. Un éléphant, ça se mange une bouchée à la fois!

Vous voulez apprendre à dire non à un patron ou un collègue qui en demande un peu trop? La première fois sera la plus difficile. Mais attention! Ne devenez pas tout le contraire de ce que vous étiez simplement pour le plaisir de vous affirmer. Réfléchissez avant de dire non. Jugez des circonstances.

Accro à la techno? Commencez par vous déconnecter pour une journée, par exemple en vacances. Partez en expédition et « oubliez » votre téléphone. Vous survivrez, n’ayez crainte. Et ce sera plus facile la prochaine fois de l’oublier à nouveau.

3. Modifiez votre façon de voir les choses

Considérer quelque chose d’un point de vue différent, sous une autre perspective, amène un changement d’attitude et facilite la transition entre aujourd’hui et le demain souhaité.

Ainsi, si vous vous lancez dans la course à pied, ne pensez pas aux 10 kilomètres à parcourir pour atteindre votre objectif. Décortiquez le parcours dans votre esprit et tentez simplement d’y aller un point de repère à la fois.

Vous savez maintenant quoi faire pour faire preuve d’une volonté inébranlable. Mais le plus important, c’est que vous preniez le contrôle sur votre vie et que vous soyez en mesure de résister à vos envies passagères pour faire des choix plus judicieux, porteurs pour vous d’un avenir meilleur.