L’été est enfin arrivé! Le soleil, la chaleur et les manches courtes. Malheureusement, les plaisirs de la saison chaude sont souvent accompagnés des inconvénients de notre cohabitation avec les insectes. En fait, l’été est la période de l’année où nous sommes le plus en contact avec eux. Quoi de plus commun qu’une piqûre de « maringouin »! Les piqûres de moustiques comme celles des abeilles sont relativement fréquentes.

Cependant, ils piquent pour des raisons bien différentes. Alors que le moustique cherche à se nourrir, l’abeille se défend. Une panoplie d’actions peuvent être faites afin de prévenir ou soulager les piqûres.

Abeille, moustique: tenez-vous loin!

Il est possible de prévenir les piqûres de moustiques en posant de petits gestes simples. D’abord, il est important de savoir que les moustiques sont plus actifs à l’aube et au crépuscule.

Lorsque vous allez à l’extérieur pendant ces moments de la journée, assurez-vous:

  • De porter des vêtements clairs, longs et amples
  • D’utiliser un chasse-moustiques:
    • Non recommandé pour les enfants de moins de 6 mois
    • Enfants de 6 mois à 2 ans: choisir un chasse-moustiques contenant un maximum de 10 % de DEET, ne pas appliquer plus d’une fois par jour
    • Enfants de 2 à 12 ans: choisir un chasse-moustiques contenant un maximum de 10 % de DEET, ne pas appliquer plus de 3 fois par jour
    • Avec 30 % de DEET – la durée d’action est de 6h et moins
    • Avec 10 % de DEET – la durée d’action est de 3h et moins.

Saviez-vous que…

Le DEET (N,N-diéthyl-m-toluamide) est l’ingrédient actif clé que l’on retrouve dans un grand nombre d’insectifuges actuellement offerts sur le marché. Il est efficace pour repousser les insectes tels que les moustiques et les tiques.

De son côté, l’abeille sera sans doute présente lors de vos repas extérieurs. Le sucre et la nourriture l’attirent particulièrement. Donc, si elle est près de vous, évitez les mouvements brusques et les vêtements aux couleurs voyantes puisqu’elle les associe à la couleur des fleurs.

Le mal est fait: quoi faire?

Dans le cas d’une piqûre de moustique, il est recommandé de passer immédiatement un glaçon sur la piqûre ou d’appliquer des compresses d’eau froide afin de réduire l’irritation provoquée par les démangeaisons.

Ensuite, vous pouvez appliquer:

  • Une crème à base d’hydrocortisone à 0,5 %
  • Une lotion à la calamine (réduit l’inflammation et l’irritation)
  • Les déodorants en vaporisateur ou à bille (soulage les irritations)
  • Une lotion anti-inflammatoire ou une pommade anti-démangeaison

Les piqûres d’abeilles sont plus douloureuses puisqu’elles y laissent du venin. Le traitement de la piqûre d’abeille varie légèrement de celle du moustique. Ainsi il est recommandé :

  • Retirer le dard en grattant la peau. Ne le pressez pas et n’utilisez pas de pince sinon vous risquez de libérer plus de venin
  • Imprégner la plaie de bicarbonate de soude dilué dans l’eau (une cuillerée à café de bicarbonate dans un verre d’eau. Remplacer le bicarbonate de soude par du vinaigre pur s’il s’agit d’une guêpe. Imbiber un linge et tamponner la piqûre quelques minutes afin d’atténuer les rougeurs et l’oedème
  • Exposer la piqûre près d’une source de chaleur: flamme ou allume-cigare, par exemple, cela permettra de neutraliser le venin.
  • Appliquer une pâte à base d’aspirine pour stopper les démangeaisons (sauf si vous êtes allergique à ce médicament). Écraser un ou deux comprimés d’aspirine dans un mortier. Ajouter un peu d’eau pour obtenir une pâte que vous étalerez sur la piqûre
  • Appliquer de la glace enveloppée dans un linge sur la piqûre de 20 minutes à 1 heure. Le froid contracte les vaisseaux sanguins, ce qui ralentit la propagation du venin et engourdit la douleur et les démangeaisons.

Vous pouvez aussi…

  • Frotter la piqûre avec une tranche d’oignon ou d’ail écrasé. Tous deux contiennent des enzymes qui agissent efficacement contre le venin. Le sucre peut également être utilisé. Tremper votre index dans l’eau puis dans du sucre et passez-le sur la piqûre. Dans la majorité des cas, les symptômes disparaîtront d’eux-mêmes quelques jours plus tard.

Virus du Nil

Le virus du Nil occidental (VNO) est transmis à l’humain par la piqûre d’un moustique infecté. Le moustique est lui-même infecté lorsqu’il se nourrit du sang d’un oiseau porteur du virus.

Le VNO est présent au Québec. L’infection attaque le système nerveux central. En général, l’infection cause des symptômes relativement bénins, de type grippal, mais il arrive aussi qu’elle soit totalement asymptomatique comme dans 80% des cas.

Malgré ces petits désagréments, l’été est une belle saison dont les bénéfices sur la santé sont beaucoup plus importants que quelques piqûres d’insectes. Alors profitez du temps chaud et allez jouer dehors!