Vous en avez assez d’être stressé, anxieux ou à bout de souffle et trouver le sommeil est de plus en plus difficile? Vous n’êtes pas seul. Avez-vous pensé essayer l’ASMR?

Qu’est-ce que l’ASMR?

L’ASMR – Autonomous Sensory Meridian Response, ou réponse autonome des méridiens sensoriels en français, est une méthode de relaxation qui gagne en popularité depuis son apparition en 2008.

Ses objectifs?

  • Favoriser le lâcher-prise chez les gens confrontés au tourbillon de la vie quotidienne.
  • Réduire le stress et l’anxiété.
  • Faciliter l’endormissement.

L’ASMR complémente les autres méthodes de relaxation, par exemple le flow en yoga ou la pleine conscience en méditation, sans toutefois les remplacer.

Comment l’ASMR fonctionne-t-elle?

L’ASMR s’appuie sur des déclencheurs ou des stimulus tantôt sonores – les plus fréquents – tantôt visuels, ou encore sur une combinaison des deux pour activer le système nerveux central et ainsi permettre au corps de libérer les tensions.

Les stimulus sont présentés dans des vidéos réalisées par des « ASMRtistes », ou artistes de l’ASMR et accessibles sur YouTube.  Ces vidéos sont enregistrées à l’aide de microphones de très bonne qualité qui captent tous les bruits, aussi infimes soient-ils.

Ses adeptes affirment sentir d’abord des picotements ou chatouillements derrière la tête qui descendent ensuite dans le cou et le long de la colonne vertébrale. Ils se retrouvent alors apaisés et dans un état de bien-être général.

Quels sont ces bruits?

  • Froissement de feuilles
  • Tapotage des doigts sur un livre
  • Glissement d’ongles sur un objet
  • Effleurement d’un objet, par exemple un pinceau de maquillage, sur le micro
  • Chuchotements
  • Murmures
  • Et bien d’autres encore!

Les possibilités sont quasi infinies. Les gestes sont lents et se répètent, et la voix murmurée du narrateur ou de la narratrice contribue à l’effet apaisant.

Certaines vidéos misent sur les stimulus visuels : une carotte qu’on épluche, des mains grandeur nature qui confectionnent un gâteau au chocolat dans un décor miniature en utilisant des objets tout aussi petits, un livre d’histoire, etc.

Comment la pratiquer?

Comme toute méthode de relaxation, l’ASMR se pratique dans un endroit calme; au lit si vous souhaitez trouver le sommeil.

Vous devez disposer d’un lien à Internet pour accéder aux vidéos disponibles sur YouTube.

Plusieurs choisissent de fermer les yeux pour se concentrer sur les stimulus sonores, alors que d’autres apprécient le mariage des stimulus sonores et de la « présence » du narrateur ou de la narratrice.

Attention!

Tous ne sont pas sensibles aux mêmes stimulus sensoriels. Ce qui fonctionne pour votre conjoint ou une amie pourrait n’avoir aucun effet sur vous.

Une étude récente (anglais seulement) a démontré que trop de visionnements peuvent désensibiliser et réduire l’effet bénéfique de l’ASMR. Si c’est votre cas, cessez pendant quelques semaines, puis reprenez.

Vous avez envie d’essayer l’ASMR? Testez la méthode en gardant en tête que vous ne serez peut-être pas séduit à la première tentative. Persistez, et, qui sait, vous réglerez peut-être votre problème d’endormissement plus vite que vous ne le pensez!