Nous sommes plusieurs à souhaiter une peau digne d’une belle d’Ivory. Malheureusement, ce rêve n’est pas à la portée de tous. Voyez quoi faire si vous êtes aux prises avec l’acné à l’âge adulte.

L’acné… c’est quoi?

L’acné survient quand les glandes sébacées de la peau sécrètent trop de sébum, une substance huileuse qui bouche les pores de la peau.

Quand cela survient, les bactéries prolifèrent et il se produit une inflammation qui peut prendre d’une à 2 semaines à apparaître.

C’est là où vous criez devant votre reflet dans le miroir avec l’apparition d’un bouton rouge.

À qui la faute?

Les hormones.

En fait, ce sont les fluctuations d’hormones qui favorisent l’apparition des intrus sur votre visage. Pas surprenant que ce soient les femmes qui sont plus touchées que les hommes une fois adultes.

D’ailleurs, plusieurs d’entre elles observent l’apparition de boutons quelques jours avant leurs menstruations, lors de la prise d’anovulants, lors d’une grossesse ou une fois à la ménopause.

Votre hérédité est au cœur de ce dérèglement. En effet, si vous souffrez d’acné une fois adulte, il est fort probable qu’un membre de votre famille soit également atteint.

Dans de très rares cas, un trouble des ovaires ou des glandes surrénales peut être à l’origine de l’acné.

Détruisons 2 mythes

Contrairement à la croyance populaire, l’acné chez l’adulte n’est pas causée par une mauvaise hygiène de la peau ni par la malbouffe ou une alimentation riche en sucre.

 

Quelques facteurs de risque

Vous êtes plus à risque de souffrir d’acné si :

  • Vous ressentez du stress.
  • Vous souffrez de transpiration abondante.
  • Vous prenez des médicaments comme de la cortisone ou du lithium.
  • Vous travaillez dans un environnement où votre visage est exposé à l’huile, aux produits chlorés ou au goudron.
  • Vos parents ont souffert d’acné.

Maintenant que faire?

Alors que l’acné chez l’adolescent se traite relativement de façon simple, il en est autrement pour l’adulte. Vous devrez donc faire preuve de patience et laisser le temps aux traitements de faire effet.

Tout commence par le nettoyage

Matin et soir, nettoyez votre visage à l’aide d’un savon doux et sans parfum. Inutile de frotter vigoureusement; votre peau ne sera pas plus propre pour autant. Rincez abondamment à l’eau tiède.

Afin de resserrer les pores de votre peau, utilisez une lotion astringente.

Respectez cette fréquence de 2 fois par jour. Augmentez la cadence si :

  • Vous souffrez de transpiration abondante.
  • Vous portez un chapeau ou un casque.

La pire erreur : ne pas hydrater sa peau

Comme votre peau est grasse, il pourrait être tentant de sauter l’étape de l’hydratation lorsque vous nettoyez votre visage.

Il est pourtant essentiel d’hydrater la peau… même si elle est acnéique.

Pourquoi? Parce que les glandes sébacées de votre peau ont moins tendance à produire du sébum si votre peau est bien hydratée.

Lors de l’achat, demandez l’aide d’un professionnel de la santé afin que la lotion hydratante soit non comédogène.

D’autres conseils

  • Démaquillez votre visage et nettoyez bien votre peau avant le coucher.
  • Évitez le soleil. Il n’assèche pas vos boutons. Qui plus est, plusieurs produits antiacnéiques rendent votre peau plus sensible au soleil. Raison de plus de l’éviter!
  • Nettoyez une fois par semaine vos pinceaux à maquillage et vos lames de rasoir.
  • Évitez de toucher, gratter, pincer et frotter votre peau ou pire, de percer vos boutons.
  • Utilisez des cosmétiques compatibles avec votre type de peau. Les cosmétiques non comédogènes peuvent bloquer les pores de votre peau.

Produits en vente libre

Demandez conseil à votre pharmacien. Il vous proposera sans doute des produits à base de peroxyde de benzoyle, d’acide salicylique, d’acide glycolique ou de soufre.

Les acides alpha-hydroxy (AHA) sont aussi recommandés pour leur effet éliminateur des cellules mortes de la peau.

À noter, il est préférable d’appliquer ces produits sur tout le visage et non pas de manière concentrée sur les boutons et les rougeurs. De plus, il faut compter au moins 2 semaines d’utilisation pour mesurer leur efficacité.

Des antibiotiques oraux peuvent parfois agir comme complément des crèmes topiques contre l’acné.

Pour les cas d’acné les plus sévères, les médecins peuvent prescrire un médicament, dont l’isotrétinoïne qui n’est pas sans effets secondaires (surtout pour les femmes). Vous devez donc prendre le temps d’en discuter avec le vôtre pour évaluer les conséquences.

Traitements en clinique

Pratiqués par des dermatologues ou certains instituts de beauté, les traitements en clinique consistent en l’exfoliation de la peau pour éliminer les cellules mortes grâce à la microdermabrasion et l’exposition à une lumière laser (ou non).

Ces différentes techniques utilisent des lumières bleue ou pulsée dont l’objectif est de détruire les bactéries responsables de l’acné.

Médecine douce

Vous avez envie de traiter votre acné autrement ou de façon complémentaire aux autres méthodes? Sachez que des compléments de zinc à raison de 30 mg par jour sont réputés pour diminuer les lésions de l’acné.

Des bains d’avoine ont aussi des bienfaits contre l’acné sur le corps.

Reconnue pour ses propriétés antibactériennes, l’huile essentielle de melaleuca (tee tree ou arbre à thé) pourrait avoir un effet semblable à une crème de peroxyde de benzoyle, mais ses résultats restent à prouver. Des données scientifiques démontrent une certaine efficacité de cette huile essentielle, mais elle pourrait également provoquer des réactions allergiques ou indésirables.

Que faire contre les cicatrices?

Malgré toutes les précautions, il est possible que l’acné laisse sur son sillage des marques sur votre visage.