Est-il possible de briller en réunion ou du moins de tirer son épingle du jeu quand on est un introverti entouré d’extravertis? La réponse est oui.

Rares sont les introvertis qui se sentent confortables dans une réunion où les débats, le sens de la répartie et une certaine flamboyance sont à l’honneur.

Bombardés de nouvelles idées où la réflexion profonde peut être escamotée, les introvertis ont souvent bien des choses à dire, mais une fois la réunion terminée.

Les réunions et les introvertis sont-ils compatibles?

Les introvertis ne participent pas nécessairement de façon active aux réunions. Ils sont moins à l’aise lors des discussions libres où les réponses du tac au tac sont favorisées.

En général, les extravertis sont dans la rapidité (et parfois l’impulsivité) tandis que les introvertis aiment prendre le temps de réfléchir, de peser leurs mots. Ils préfèrent avoir toute l’information en main et l’analyser avant d’émettre une opinion.  

Rien ne sert de se transformer en extraverti. Il faut accepter que votre différence est un atout. Quand vous parlez, votre parole est synonyme de réflexion. Soyez le sage de la rencontre dont la parole est d’or.

Les 4 conseils de la discrète par excellence

Autrice de La force des discrets : Le pouvoir des introvertis dans un monde trop bavard, Susan Cain croit que le monde moderne a tendance à sous-estimer la force des introvertis.

Elle-même introvertie, la conférencière américaine nous offre ses 4 conseils pour que l’introversion des participants lors d’une rencontre devienne un atout, et non un handicap.

1. Les écrits avant la parole

Les introvertis préfèrent écrire, alors qu’une certaine réflexion est nécessaire avant de coucher sur papier leurs pensées, plutôt que de prendre la parole devant les autres.

Si c’est votre cas, demandez à recevoir l’ordre du jour de la rencontre pour connaître à l’avance les points qui y seront abordés.

Préparez-vous en écrivant ce que vous souhaitez dire à voix haute lors de la réunion. Cette étape permettra de diminuer votre stress.

Cette préparation vous évitera une certaine frustration et les remords de ne pas avoir parlé après la rencontre.

2. Un peu de pratique avant le jour J

Dites à voix haute ce que vous souhaitez aborder lors de la réunion jusqu’à ce que vos paroles aient du sens pour vous et semblent naturelles.

Plongés dans leur monde intérieur et leur besoin de perfectionnisme, les introvertis peuvent être freinés par leur peur du ridicule et celle de se tromper.

Comme la spontanéité n’est pas naturellement au rendez-vous, ils doivent pratiquer leur discours.

Portez aussi attention à votre non verbal. Votre posture a une influence sur votre niveau de confiance. Tenez-vous droit et roulez vos épaules vers l’arrière.

3. Du temps pour réfléchir

Plutôt que de vous transformer en extraverti qui livre ses commentaires plus vite que son ombre, ayez l’humilité d’avouer que vous devez prendre du recul avant de livrer le fond de votre pensée.

Acceptez le fait que vous avez besoin de temps pour réfléchir et émettre une opinion.

Mieux encore, avouez-le aux autres participants de la réunion.

Il vaut mieux dévoiler cet aspect de votre personnalité plutôt que de faire de fausses promesses que vous ne pouvez pas tenir.

4. Imposez-vous

Tentez de prendre la parole tôt dans la réunion. Vous dicterez le ton, le rythme et les idées qui vous tiennent à cœur.

Si vous laissez les extravertis prendre le contrôle de la rencontre, il sera de plus en plus difficile de vous imposer.