Vous souhaitez implanter au sein de votre entreprise des changements organisationnels majeurs? Voyez comment faire en 4 étapes.

1. Préparez la gestion du changement

Avant d’entreprendre les changements organisationnels au sein de votre entreprise et d’impliquer vos employés dans ce virage, vous devez d’abord préparer le terrain.

Cette étape est cruciale, car si vos employés sont mobilisés par les changements que vous vous apprêtez à implanter, la transition risque de se dérouler plus doucement que si vous négligez la préparation de la gestion du changement ou pire, si vous improvisez au fur et à mesure.

C’est donc le temps parfait pour organiser les changements organisationnels, partager les raisons qui vous poussent à les souhaiter et à évaluer les capacités de votre entreprise et de votre personnel à les implanter et à les faire vivre de façon permanente.

Vous devez donc être en mesure d’apporter des réponses claires et simples à la question «Pourquoi le changement?» et de prouver que ce changement sera bénéfique pour votre entreprise, y compris pour vos employés. Chose certaine, le statu quo n’est plus possible.

2. Écoutez vos employés et élaborez votre plan

La qualité de vos communications avec vos employés et la transparence sont essentielles pour le bon déroulement de cette étape.

Vous devez prendre tout le temps nécessaire pour écouter vos employés et laisser place aux sentiments qui peuvent les habiter face aux changements qui vont s’amorcer au sein de votre entreprise.

Pour que l’adhésion des employés aux changements se concrétise, il faut instaurer un dialogue avec eux.

Ne glissez donc pas sous le tapis la résistance au changement. Cette réaction est tout à fait normale, surtout quand les employés ont le sentiment de faire face à l’inconnu ou ont le sentiment que cette vague de changements va leur faire perdre leurs acquis.

Ne brisez donc pas le dialogue dès que vous vous heurtez à une première contestation. Laissez vos employés s’exprimer.

De plus, leur résistance est souvent un signe que ces employés voient des embûches à la mise en œuvre de votre plan de changement. Ils représentent peut-être la clé pour trouver la solution à ces difficultés. Les écouter permet aussi de faciliter la mobilisation de vos employés.

Et qu’est-ce que que j’y gagne?

Pour que vos employés embarquent dans le mouvement du changement, ils doivent comprendre quels sont les réels bénéfices du changement pour eux.

Les gestionnaires de l’entreprise doivent donc traduire les changements de manière plus concrète.

Une équipe de gestion du changement

Pour vous appuyer dans votre gestion du changement, entourez-vous d’une équipe en qui vous aurez confiance et qui partagera et incarnera votre vision.

Chaque membre deviendra alors un ambassadeur qui pourra porter votre message et votre plan.

Avec cette équipe, élaborez une stratégie de mise en œuvre avec des objectifs à court et à moyen terme.

Sans que votre plan soit complètement abouti, dressez les grandes lignes directrices et partagez-le au fur et à mesure avec vos employés afin qu’ils soient au courant de la direction que vous souhaitez prendre.  

Pour que cette transition soit un succès, assurez-vous d’avoir les 3 ingrédients essentiels :

  • Le temps
  • Le budget
  • Le personnel

Soyez conscient qu’une gestion du changement entraîne parfois une augmentation des tâches courantes chez les employés. Essayez de bien doser pour ne pas épuiser votre personnel.

3. Mettez à exécution votre plan

Parfois, une gestion du changement s’accompagne de restructuration d’équipes ou de services, de redéfinitions d’emplois et de créations ou de suppressions de postes.

Cette période de mouvance peut amener son lot de craintes chez certains employés :

  • Inquiétude de ne pas être capable d’acquérir de nouvelles compétences
  • Difficulté d’adaptation
  • Peur de ne pas bien s’entendre avec de nouveaux collègues
  • Sentiment de déracinement

La clé pour surmonter cet obstacle consiste à miser sur les activités de formation et d’accompagnement qui peuvent se décliner en formations en classe ou en ligne, du coaching, de l’accompagnement, des activités de codéveloppement, etc.

À tout moment, évaluez le déploiement de votre plan de changement et apportez des changements si cela est nécessaire.

4. Faites des changements… permanents

Tout au long de votre démarche de changements au sein de votre organisation, vous avez demandé à vos employés de faire preuve d’adaptabilité et de résilience…

Il faut maintenant vous consacrer à cette dernière étape, celle qui risque d’être la plus longue et la plus payante : vous assurer que vos changements organisationnels font maintenant partie de la culture de votre entreprise.

Il est donc important de faire des bilans et d’évaluer si votre plan de changement est un succès ou s’il y a des points à améliorer.

Afin de renforcer l’adoption de nouveaux comportements et de nouvelles façons de travailler chez vos employés, soulignez leurs réussites.