Apprendre à gérer efficacement son stress au travail est essentiel pour la santé, l’équilibre et… le bonheur. Voici comment faire.

Chacun d’entre nous doit composer avec le stress au quotidien. Le rythme de la vie moderne ne cesse de s’accélérer et l’univers dans lequel nous vivons se complexifie.

Phénomène grandissant dans notre société, le stress professionnel semble là pour rester, mais il existe quelques méthodes pour ne pas le laisser vous submerger.

1. Identifier votre source de stress

Bien gérer son stress au boulot débute par l’identification des symptômes qui vous assaillent et des sources de tension. Car si la source de stress demeure, ce sera toujours à recommencer.

Posez-vous les questions suivantes :

  • Avez-vous besoin de soutien et de formation supplémentaire pour accomplir vos tâches?
  • Éprouvez-vous de la difficulté à gérer votre charge de travail et à vous organiser en conséquence?
  • Êtes-vous anxieux face à des changements à venir dont vous ne connaissez pas les détails?
  • Y a-t-il un conflit avec un collègue au point où vous redoutez chaque rencontre avec lui?

Identifiez la source de votre stress, les solutions possibles, les outils ou les personnes-ressources et passez à l’action. Votre gestionnaire peut certainement vous aider dans votre démarche.

2. Prendre le temps de planifier

Établissez vos priorités parmi toutes les tâches que vous avez à exécuter.

La matrice d’Eisenhower peut vous aider. Les principes sont les suivants :

  • Ce qui est urgent et important doit être fait sans tarder.
  • Ce qui est important, mais moins urgent doit être planifié.
  • Ce qui est peu important doit être éliminé ou délégué.
  • Si tout est traité en urgence, tout finit par se faire dans un temps normal.

Pour éviter que le doute de ne pas arriver vous assaille, vous devez avoir une vue globale de ce que vous avez à accomplir et vous organiser, surtout si un imprévu survient.

Ne voyez pas cet exercice comme du temps qui gruge celui consacré à vos tâches, mais plutôt comme un investissement qui vous permettra d’être plus efficace.    

Évitez aussi de tomber dans le piège de la procrastination des tâches déplaisantes. Cette fuite provoque du stress. Prenez le taureau par les cornes et accomplissez-les même si le plaisir y est moins.

3. Une tâche à la fois

Quand une personne a l’impression d’être débordée, elle tente de tout faire en même temps.

Cette technique fonctionne rarement. Elle augmente le niveau de stress. La personne a le sentiment de s’éparpiller, de tout et de ne rien faire à la fois.

Concentrez-vous sur une seule tâche à la fois et passez à la suivante uniquement quand la première est exécutée. Une tâche réalisée en continu prend moins de temps et d’énergie que si vous la réalisez en plusieurs étapes. D’ailleurs, il faut en moyenne entre 3 et 5 minutes pour replonger dans une tâche à la suite d’une interruption.

Ce conseil peut vous sembler anodin, mais cela nécessite toute une discipline.

Cela signifie donc qu’il faut gérer les interruptions répétitives comme les courriels, les appels, les messages, etc. Avez-vous pensé à réserver une plage dans votre horaire pour les prendre plutôt que de suspendre votre travail au gré des dérangements?

4. De saines habitudes de vie

Commencez par adopter de saines habitudes de vie. Soyez actif, bougez, mangez bien (choix des aliments et régularité des repas et collations), adoptez une bonne hygiène du sommeil, développez des passe-temps et surtout, ayez du plaisir.

L’exercice physique est reconnu comme étant un bon moyen pour décompresser et vous garder en bonne santé.

5. Lâchez prise

Le stress est souvent perçu comme une perte de contrôle qui entraîne une spirale de ruminations.

Malheureusement, il est impossible de contrôler ce qui est hors de notre contrôle.

Par contre, vous pouvez agir sur votre façon de percevoir les situations stressantes au boulot. C’est là où vous aurez l’impression de reprendre le contrôle.

Vous devez donc pratiquer l’art de l’ici maintenant plutôt que d’anticiper les catastrophes futures. En vous concentrant sur le moment présent, vous serez plus efficace, calme et constructif.  

6. Soyez zen

Certaines disciplines parviennent à calmer les manifestations du stress. Mieux encore, elles enclenchent une réaction de détente et activent le système nerveux parasympathique reconnu pour ralentir toutes les fonctions du corps.

Parmi ces techniques, on retrouve :

7. Non, c’est non

Le « non » vous semble incompatible avec votre emploi?

Apprivoisez-le de manière à faire respecter vos limites. Il vous évitera d’assumer des responsabilités qui ne sont pas les vôtres ou d’accepter des tâches alors que vous êtes débordé.

Les attentes envers vous vont se clarifier, car un « non » est moins décevant qu’un « oui » non respecté.

8. La sieste éclair

Si votre milieu de travail vous le permet, faites une sieste entre 13 h et 15 h.

Elle n’a pas besoin de s’éterniser; 10 à 20 minutes de repos sont nécessaires pour une récupération sans qu’elle nuise à votre sommeil nocturne.

Et si ça ne fonctionne pas?

Un stress chronique qui s’étire sur une longue période est néfaste pour la santé et peut mener jusqu’à des troubles comme :  

  • Anxiété
  • Dépression
  • Insomnie
  • Maux de tête
  • Douleurs abdominales
  • Difficulté de concentration
  • Hypertension
  • Etc.

N’hésitez pas à en parler à un professionnel de la santé si vous jugez que votre santé mentale et physique décline sous l’effet du stress.

Si vous avez droit à un programme d’aide aux employés (PAE), vous pourriez en profiter.