1. Planifiez votre projet de croissance

La croissance d’une entreprise ne s’improvise pas et comporte sa part de risques.

Elle se planifie sur un horizon qui va du court terme à long terme.

Sa mise en œuvre aura une incidence sur tous les aspects de votre PME : des ressources humaines, à la comptabilité en passant par la relation que vous avez avec vos clients.

Pour que la planification de l’expansion soit une réussite permanente, vous devez identifier les objectifs et être capable de les mesurer, votre vision de l’avenir  

Grâce à votre plan de croissance, vous serez en mesure d’établir un plan d’action et de réduire les risques associés à la croissance.

2. Tenez une comptabilité serrée

Ici, vous devez passer au crible fin tout ce qui touche les finances et la compatibilité de votre entreprise :

  • Entrées et sorties de fonds
  • Prêts
  • Comptes clients
  • Comptes fournisseurs

Cette analyse vous permettra de dresser un portrait de votre PME et ses futurs besoins en liquidités.

Vous pourrez aussi profiter de cet exercice pour réduire les coûts d’exploitation et d’endettement et prendre les mesures nécessaires pour mieux gérer vos comptes clients et vos comptes fournisseurs.

Pour réduire les coûts opérationnels

En période de croissance d’entreprise, il est facile de perdre le contrôle et de tomber dans la spirale des dépenses sans fin.

Soyez vigilant et faites une planification budgétaire rigoureuse où toutes les dépenses sont contrôlées.

Avec des objectifs de rationalisation bien précis et sans ambiguïté, mettez à contribution vos employés pour qu’eux aussi contribuent à diminuer les dépenses.

Pour réduire les coûts d’endettement

Les prêteurs seront plus enclins à financer vos ambitions d’entrepreneur si le taux d’endettement de votre entreprise est maîtrisé, malgré sa croissance soutenue et ses besoins en capitaux.

De façon concrète, vous pourriez négocier avec vos fournisseurs des modalités de paiement plus avantageuses ou encore opter pour l’achat d’équipement d’occasion plutôt que neuf.

Pour mieux gérer vos comptes clients et vos comptes fournisseurs

Les personnes responsables de la comptabilité croulent sous les tâches? Allégez et simplifiez tout ce qui entoure les comptes clients et les comptes fournisseurs en implantant les mesures suivantes :

  • Clarifiez vos modalités de paiement.
  • Vérifiez la solvabilité de vos clients.
  • Réduisez les délais de recouvrement si cela est possible.

Traitez aussi vos fournisseurs comme vous aimez être traité. Payez-les à la date d’échéance pour éviter de tomber les pièges du crédit.

3. Cherchez des sources de financement

Que ce soit pour acheter du matériel ou miser sur la recherche et le développement, les options de financement sont multiples.

Vous pouvez vous tourner vers l’institution financière avec qui votre entreprise fait affaire, question de simplifier la gestion des prêts.

Comme pour un prêt commercial, la demande de refinancement nécessite que votre institution réévalue votre capacité de payer et fixe les modalités de remboursement.

Les 2 paliers de gouvernement sont aussi là pour vous donner un coup de pouce financier qui prend différentes formes :

  • Subvention
  • Prêt
  • Crédit d’impôt
  • Subvention salariale
  • Placement sous forme de participation

Pour vous aider à trouver l’aide financière qui correspond à vos besoins, consultez le site du gouvernement du Canada.

4. Gérez la logistique

Pour que votre projet de croissance de votre entreprise tienne la route, vous devez vous pencher sur toutes les opérations logistiques de votre entreprise, de l’approvisionnement en passant par la gestion des stocks jusqu’à la mise en marché de vos produits ou vos services.

Pour répondre à la demande croissante, vous devez forcément ajuster l’organisation et les procédures au sein de votre PME.

À titre de capitaine du beau, vos responsabilités peuvent être appelées à changer. Vous devrez déléguer (ou apprendre à le faire), motiver les troupes qui doivent relever de nouveaux défis et maintenir la performance de votre entreprise.

Tout cela, sans sacrifier la qualité de vos produits ou de vos services. La réputation de votre entreprise doit demeurer sacrée, malgré votre intention de répondre à la demande croissante.

5. Misez sur vos employés

À cette étape, il ne faut pas uniquement vous concentrer sur le recrutement d’une équipe compétente pour vous soutenir dans vos ambitions de faire croître votre entreprise.

Vous devez aussi assurer une certaine transition avec votre équipe déjà en place.

Après tout, c’est grâce à elle que votre entreprise en est rendue là aujourd’hui.

Faites preuve de transparence et partagez avec eux votre vision de l’avenir. Ce sont aussi vos employés actuels qui transmettront aux nouveaux employés leurs connaissances afin de favoriser la croissance. Raison de plus pour les impliquer!

Quant aux nouveaux employés, recrutez ceux qui partagent votre vision de la croissance et qui démontrent une certaine ouverture aux changements. Ils en auront besoin lors du déploiement de votre plan de croissance.

Vous développez ainsi une culture d’entreprise où chacun a sa place et se sent valorisé.