Vous avez l’impression que le temps passé en transport en commun est du temps perdu? Voici quelques idées pour optimiser votre productivité ou tout simplement utiliser votre temps à bon escient.

Le temps passé en transport en commun est en fait une très bonne chose : il vous permet de préparer votre journée, finaliser certains détails à votre agenda ou simplement vous évader dans vos pensées et laisser tomber le stress du quotidien.

1.   Écoutez un livre audio

En plus d’être une excellente alternative pour ceux qui ont de la difficulté à lire en transport, le livre audio vous permet de vous changer les idées ou parfaire vos connaissances dans un domaine qui vous intéresse. Comme vous aurez les mains libres, profitez-en pour prendre des notes sur certains passages et développer votre esprit critique. Vous arriverez au boulot l’esprit allumé et prêt à entreprendre vos dossiers les plus corsés.

2.   Respirez!

De plus en plus d’adeptes reconnaissent les bienfaits de la respiration profonde. Il faut seulement prendre le temps, et le temps en transport est tout désigné. En plus de réduire votre niveau de stress considérablement, la respiration profonde permet :

  • D’améliorer votre posture
  • De vous recentrer sur vous-même
  • D’augmenter l’oxygène dans le sang
  • De détendre vos muscles grâce à un apport constant d’oxygène, de manière calme, constante et régulière
  • De stimuler le système immunitaire
  • Etc.

Vous souhaitez vous y initier? Voici comment faire.

3.   Triez vos tâches par importance

Directement sur votre ordinateur portable, à partir de votre téléphone intelligent ou simplement dans votre cahier de notes, organisez et triez vos tâches par catégories. Un bon truc est de s’inspirer de la matrice d’Eisenhower, qui permet de non seulement classer les tâches en fonction de leur urgence, mais aussi par leur importance.

  • Une tâche se classe comme étant urgente et importante? Elle sera donc à prioriser.
  • Une tâche est importante, mais n’est pas considérée comme étant urgente? Pensez tout de suite à réserver un moment dans votre agenda où vous pourrez lui accorder le temps nécessaire au courant des prochaines heures ou prochains jours.
  • Une tâche est urgente, mais peu importante pour le moment? Attardez-vous aux tâches prioritaires pour le moment.
  • Une tâche n’est ni urgente ni importante? Parlez-en à votre supérieur afin de connaître quelles sont les possibilités pour ce mandat : pourriez-vous déplacer le tout à une date ultérieure ou à un moment plus opportun ? Est-ce un dossier prioritaire pour votre employeur? Votre gestionnaire pourra vous éclairer davantage.

4. Cassez la croûte

Si votre routine ne vous permet pas toujours de bien vous alimenter, profitez de la petite pause des transports en commun pour grignoter quelque chose de sain qui pourra revigorer votre corps et contribuer à votre productivité.

Des études démontrent notamment que les gens qui déjeunent ou qui prennent des collations performent mieux sur le plan cognitif et ont une mémoire plus performante que ceux qui sautent le petit déjeuner.

5. Faites des listes

Faire des listes de tâches peut parfois être intimidant lorsque l’on sait la quantité de travail qui nous attend. Toutefois, l’exercice permet de diriger votre attention au bon endroit, de garder le cap, mais surtout, de rester organisé. Voici quelques trucs pour faire des listes de tâches efficaces :

Misez sur la qualité plutôt que la quantité

Bien qu’il puisse être tentant de vouloir exécuter une multitude de petites tâches, priorisez les activités les plus importantes même si elles vous demandent plus de temps.

N’indiquez pas trop d’éléments

L’objectif n’est pas de vous décourager avant de commencer, mais plutôt de mieux vous organiser. N’indiquez pas plus de 5 éléments sur votre liste, et tentez de rester le plus réaliste possible.

Finalement, n’oubliez pas de prendre conscience en fin de journée de tout ce que vous aurez accompli, et ce, même si vous n’avez rayé qu’un seul élément de la liste