Mieux comprendre l’assurance habitation pour locataire

Mieux comprendre l’assurance habitation pour locataire

Parmi les locataires qui ne souscrivent pas d'assurance, certains se croient couverts par celle de leur propriétaire, alors que d'autres pensent - souvent à tort - qu'ils ne possèdent pas suffisamment de biens pour justifier le paiement d'une prime d'assurance annuelle.

Or, vous pourriez éprouver de sérieuses difficultés si un incident fâcheux se produit chez vous. En effet, vous pourriez être tenu responsable des dommages moraux, matériels et corporels causés à autrui et, dans certains cas, devoir verser une compensation financière.

Que couvre l’assurance habitation pour locataire?

Responsabilité civile

L’assurance habitation pour locataire couvre les dommages qui relèvent de la responsabilité civile, c’est-à-dire les dommages causés involontairement à une autre personne.

Des exemples :

  • Un dégât d’eau chez le voisin du dessous parce que le robinet de la baignoire est resté ouvert.
  • Un incendie qui se déclare parce qu’un plat a été oublié dans le four.

Elle couvre également les dommages causés par :

  • Tous les membres de votre famille qui résident avec vous.
  • Un enfant à votre charge qui réside à l’extérieur du nid familial parce qu’il poursuit des études à temps plein.

Le montant de responsabilité civile est habituellement de 1 ou 2 millions de dollars.

Elle comprend des limitations et des exceptions comme tout contrat d’assurance.

Discutez avec un conseiller avant d’arrêter votre choix pour vous assurer de posséder la couverture qui correspond à vos besoins. Il prendra en compte notamment le type et la valeur de l’immeuble où vous habitez. Votre responsabilité ne sera pas engagée dans la même proportion si vous habitez un immeuble de 2 logements plutôt qu’un autre de 60 logements.

Biens

L’assurance habitation pour locataire couvre aussi vos biens. Avant de décider d’aller de l’avant ou non avec une telle assurance, dressez l'inventaire de tout ce que vous possédez. Ceci vous permettra de déterminer le montant de la couverture requise.

Par ailleurs, si vous possédez des pièces de grande valeur, par exemple des bijoux, vous pourriez vous procurer une protection supplémentaire pour couvrir ces biens.

Pour dresser un inventaire :

  • Le Bureau d’assurance du Canada (BAC) propose un formulaire complet à remplir en ligne. Utilisez-le pour ne rien oublier.
  • Donnez une valeur à chaque objet ou catégorie d’objets.
  • Vous avez encore les factures d’achat? Voilà des alliées précieuses. Vous ne les avez plus? Ayez recours à Internet pour obtenir le prix de vente actuel de l’objet. Au besoin, estimez-en la valeur à partir de comparables.
  • Prenez des photos ou une vidéo de vos possessions.
  • Visitez toutes les pièces de votre appartement, ouvrez tous les placards. Vous constaterez que vous possédez pas mal de choses dont la valeur totale s’avère probablement plus élevée que ce que vous pensiez.

Rangez votre inventaire en sécurité : clé USB, disque dur externe, copie papier que vous conserverez dans un endroit à l’abri de l’eau, du feu et du vol.

Vous pouvez aussi le sauvegarder dans le nuage grâce aux fonctionnalités qu’offre l’infonuagique.

En cas de sinistre

En cas de sinistre, vous serez heureux de pouvoir compter sur votre assureur qui prendra en charge :

  • Vos frais d’hébergement et de subsistance temporaires.
  • Les frais de subsistance pendant le temps nécessaire pour remettre en état votre appartement.
  • Le remplacement de vos biens. Grâce à l’inventaire rigoureux que vous aurez dressé, votre réclamation sera bien documentée, ce qui facilitera vos démarches.