Infiltrations d’eau par la toiture : 4 faits à connaître

Infiltrations d’eau par la toiture : 4 faits à connaître

Comment se produisent les infiltrations d’eau par la toiture? Comment les prévenir? Votre assurance habitation couvre-t-elle ce type de dommages? Voici ce qu’il faut savoir sur le sujet!

1. Les infiltrations d’eau par la toiture ne sont pas couvertes normalement par l’assurance habitation.

Généralement, les contrats d’assurance habitation de base couvrent la plupart des dommages causés par le bris d’une conduite d’eau potable ou par la fuite ou le débordement d’une installation sanitaire intérieure (baignoire, laveuse, lave-vaisselle, toilette).

Pour couvrir certains des autres types de dommages par l’eau, une protection additionnelle spécifique (avenant) doit être ajoutée à votre contrat. C’est le cas, entre autres, pour l’infiltration d’eau par la toiture, les murs, les portes ou les fenêtres.

2. Plusieurs causes peuvent être à l’origine d’une infiltration d’eau par le toit.

Les plus fréquentes sont :

  • des gouttières affaissées ou obstruées par les débris et les feuilles mortes;
  • un déneigement déficient ou mal effectué;
  • une accumulation d’eau sur le toit, résultant d’un entretien déficient;
  • une toiture ayant dépassé sa durée de vie utile;
  • des bardeaux d’asphalte retroussés, abîmés ou absents;
  • des joints d’étanchéité ou des solins en mauvais état.

3. Un entretien adéquat est la clé pour éviter les infiltrations par la toiture.

En hiver, observez régulièrement votre toit.

  • Veillez à le faire déneiger après d’importantes accumulations de neige ou en cas de verglas. L’idéal est d’engager des professionnels en la matière, qui connaissent les techniques pour le faire en toute sécurité et qui possèdent les équipements adéquats pour éviter d’abîmer le revêtement.
  • Lorsque la neige fond, vérifiez le bon écoulement de l’eau par les gouttières ou, si vous avez un toit plat, par le drain. L’eau ne doit jamais s’accumuler sur votre toit.

Au printemps et à l’automne, inspectez votre toiture et procédez à son entretien ou aux réparations requises.

  • Videz les gouttières des feuilles et autres débris. Assurez-vous aussi qu’elles sont toujours solidement fixées et réparez tout affaissement.
  • Vérifiez que les soffites (sous le retour du toit) laissent bien entrer l’air et ne sont pas bloqués.
  • Assurez-vous que les solins et les joints d’étanchéité (autour de la cheminée et des évents de plomberie) sont en bon état. S’ils ont disparu ou s'ils sont endommagés, faites-les refaire sans tarder.
  • Observez l’isolation des tuyaux d’évacuation dans le comble pour vous assurer qu’elle n’est pas déplacée ou abîmée.
  • Prenez soin de vérifier les bardeaux d’asphalte de chaque façade du toit. Demandez un avis d’expert ou faites remplacer votre revêtement si des bardeaux sont retroussés, abîmés ou se sont détachés.
  • Repérez les clous mal enfoncés et assurez-vous d’y remédier avec quelques coups de marteau.

4. Remplacer une toiture qui a atteint la fin de sa vie utile est un investissement gagnant!

Votre revêtement de toiture a plus de vingt ans, mais vous semble en bon état? Faites-le inspecter par un professionnel pour vous en assurer.

Bien que le remplacement d’une toiture représente des frais importants, c’est un investissement qui en vaut vraiment la peine. Il peut vous éviter une infiltration d’eau par le toit ainsi que les nombreux désagréments et frais supplémentaires potentiellement importants qui accompagnent ce type de sinistre.

N’oubliez pas d’en aviser votre assureur afin qu’il mette votre dossier à jour!

Pour obtenir plus d’informations, vérifier si vos protections sont adéquates ou ajouter des protections additionnelles à votre contrat d’assurance habitation, contactez votre assureur!