Changement d’heure? Changement de pile

Changement d’heure? Changement de pile

Lorsqu’il est temps de reculer ou d’avancer l’heure, SSQ vous invite à vérifier, par la même occasion, votre avertisseur de fumée et, au besoin, à remplacer la pile. Ce petit geste anodin pourrait bien vous sauver la vie, à vous et vos proches.

L’avertisseur de fumée (muni d’une pile qui fonctionne bien) constitue le meilleur moyen pour sauver des vies. En effet, celui-ci réduit de moitié les risques de mortalité lors d’un incendie. De tous les incendies de bâtiments répertoriés au Québec annuellement, 80 % surviennent dans les résidences, et ceux-ci occasionnent en moyenne 60 décès. Dans la presque totalité des incendies mortels, l’avertisseur de fumée était absent ou non fonctionnel.

Voici quelques trucs qui vous aideront à bien entretenir votre avertisseur de fumée afin de vous assurer de son bon fonctionnement:

  • Remplacez la pile aux changements d’heure (à l’automne et au printemps) ou utilisez, si possible, une pile longue durée, comme une pile au lithium.
  • Remplacez la pile aussitôt que l’avertisseur émet un signal sonore intermittent et lorsque vous emménagez dans une nouvelle demeure.
  • N’utilisez jamais de pile rechargeable, à moins que le fabricant ne le recommande.
  • Vérifiez régulièrement le fonctionnement de l’avertisseur de fumée, qu’il soit à pile ou électrique, en appuyant sur le bouton d’essai.
  • Vérifiez annuellement sa capacité à détecter la fumée en l’exposant à la fumée produite en éteignant une chandelle ou à celle produite par un bâton d’encens.
  • Passez légèrement l’aspirateur, en utilisant une brosse douce, à l’extérieur et à l’intérieur du boîtier de l’avertisseur au moins une fois par année, sauf pour l’avertisseur de fumée électrique, qu’il ne faut jamais ouvrir. Nettoyez-en seulement l’extérieur.
  • Ne couvrez jamais votre avertisseur de peinture.
  • Rappelez-vous qu’un avertisseur de fumée a une durée de vie maximale de 10 ans. Changez-le selon les recommandations du fabricant.

Il s’agit là d’une liste de petits trucs simples et faciles qui pourraient vous éviter des pertes matérielles, et surtout, qui pourraient vous sauver la vie!

Rédigé en collaboration avec Simon Bussière, Chef de division – Développement et planification stratégique Service de sécurité incendie de Beloeil
Membre de l’Association des techniciens en prévention-incendies du Québec (ATPIQ)