8 frais à prévoir avant de partir en appartement

8 frais à prévoir avant de partir en appartement

Vous avez envie de quitter le nid familial et de voler de vos propres ailes? Pour éviter que votre autonomie ne se termine pas par un vol plané, voici les coûts à défrayer.

Avant de vous lancer

À votre calepin!

La liste des coûts à assumer pour quitter le confort du foyer familial est longue… dressez une vraie liste qui prévoit dépenses fixes ET variables.

Soyez plus exhaustif que pas assez dans vos estimations.

Et vos finances?

Assurez-vous que vous tiendrez le coup. Évaluez sérieusement vos rentrées d’argent.

Soyez réaliste, ici aussi. Vous ne voudriez pas avoir à revenir chez papa-maman après quelques mois seulement.

Votre analyse est concluante?

Le temps est venu de dresser un budget détaillé en fonction de vos besoins et de vos désirs, duquel vous ne dérogerez pas… ou très peu.

Prévoyez tout, même l’imprévisible, et assurez-vous d’avoir une petite réserve pour les encas.

1. Logement

Le montant alloué au paiement de votre loyer mensuel ne devrait pas dépasser 25 % (idéal) à 30 % (limite supérieure) de vos revenus bruts.

Plusieurs critères influent sur le prix du loyer :

  • Quartier
  • Proximité des services (transport en commun, commerces, etc.)
  • Taille de l’appartement
  • Type et étage (immeuble d’habitation, duplex, triplex)
  • Inclusions au bail : électricité, chauffage, eau chaude, électroménagers

Rien n’est abordable dans le secteur qui vous convient? Pensez à la colocation ou à la location d’une chambre (maison ou résidence universitaire).

Si vous optez pour la colocation, vous et votre colocataire serez solidairement responsables du bail.

Vous avez trouvé l’appartement de vos rêves? Sachez que le propriétaire ne peut exiger plus d’un mois de loyer à l’avance et que la loi lui interdit de demander :

  • Un montant supplémentaire pour les clés ou les meubles fournis dans l’appartement
  • Des chèques postdatés

Si le propriétaire vous promet de réaliser certains travaux avant votre emménagement, assurez-vous qu’ils sont indiqués au bail.

2. Mobilier

Pensez meubles d’occasion : visitez les sites de petites annonces en ligne, en particulier la section des articles à donner.

Dépoussiérez les vieilleries ou courez les ventes.

Faites appel aux membres de votre famille, grands-parents, oncles et tantes : certains possèdent sûrement des objets dont ils souhaitent se débarrasser.

Vous avez opté pour la colocation? Répartissez les achats entre colocataires. Le partage sera facilité lorsque la colocation prendra fin.

3. Services « essentiels »

Internet, câblodistribution, téléphone : prévoyez les frais de branchement en plus des frais mensuels.

Il est souhaitable sur le plan financier d’avoir recours au même fournisseur pour regrouper tous vos services.

Vous possédez un forfait cellulaire fort avantageux? Laissez le service de téléphonie résidentielle de côté.

4. Chauffage et électricité

Avant d’emménager, estimez les coûts de chauffage et d’électricité que vous allez payer. Vous ne voudriez pas avoir choisi un appartement dont l’isolation est digne d’un gruyère.

Les mois d’hiver vous effraient? Demandez un plan budgétaire qui prévoit des mensualités égales. Efficace pour éviter les surprises!

Maintenant, quand vient le temps d’économiser, limitez le temps que vous passez sous la douche. Dans ce cas, le proverbe « Le temps c’est de l’argent » s’applique tout à fait!

Baissez les thermostats la nuit venue pour économiser sur les frais de chauffage.

5. Nourriture

Votre première visite à l’épicerie pourrait être coûteuse, car c’est là que vous devez garnir votre garde-manger et vous procurer les denrées dites « de base » :

  • Farine, sucre
  • Poivre, sel, épices
  • Riz, céréales
  • Huile, vinaigre, etc.

Optez pour les produits en vrac et les marques maison.

Mangez avant de faire vos courses. Un estomac vide fait grimper la facture.

Jouez au cuistot au lieu d’aller au resto : vous économiserez gros!

6. Assurances

Pour protéger vos biens et vos meubles contre le feu, le vol, le vandalisme, les dégâts d’eau, etc., nous vous recommandons de prendre une assurance logement. Bien que la loi ne vous y oblige pas, elle vous met à l’abri des risques financiers si un incident fâcheux survient.

Munissez-vous d’une assurance responsabilité pour éviter d’être responsable des dommages que vous pourriez causer aux biens de vos voisins. Vous resterez ainsi en bons termes avec eux…

Pour déterminer le montant d’assurance dont vous aurez besoin, faites l’inventaire de vos biens.

7. Décoration

Prévoyez un petit budget déco. Le propriétaire est obligé de fournir la peinture blanche, mais si vous avez envie d’un peu de couleur, elle sera à vos frais.

8. Déménagement

Vous devez être âgé d’au moins 18 ans ou plus (et parfois 21 pour certaines compagnies de location) pour louer un camion. Pensez à réserver le vôtre bien avant le grand jour.

Organisez-vous pour que le déménagement se déroule sans anicroche :

  • Retenez les services de vos amis à l’avance.
  • Tracez votre parcours si vous avez plusieurs arrêts à faire et avisez les gens de l’heure à laquelle vous passerez.
  • Prévoyez boissons et collations pour tous.
  • Débutez tôt : la journée pourrait être longue.

Vous souhaitez faire appel à une équipe de déménageurs qualifiés? Sachez qu’il en coûte plus cher à certaines périodes de l’année (l’été) et les week-ends.

Pour jouir de votre premier chez-soi

Mettez toutes les chances de votre côté :

  • Payez comptant
  • Acquittez vos factures à temps
  • Utilisez le crédit prudemment en payant vos factures tous les mois

Bienvenue chez vous!