8 causes d'accidents fréquents en hiver

8 causes d'accidents fréquents en hiver

La saison froide peut causer bien des maux de tête aux automobilistes. Pour un hiver en sécurité, passez en revue ces 8 causes d’accident et les moyens de les éviter!

1. La vitesse et la distance de freinage sur la route enneigée ou glacée

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la vitesse est l’un des plus importants facteurs d’accident sur la route. Adapter votre conduite aux conditions hivernales en réduisant la vitesse vous permettra d’augmenter votre distance de freinage pour mieux réagir devant une situation soudaine, comme une voiture qui s'arrête brusquement devant vous ou qui tourne sans mettre son clignotant. La neige et la glace peuvent à la fois ralentir et compliquer le freinage.

2. Une voiture mal déneigée

Le pare-brise et les vitres du véhicule doivent être dégagés afin de ne pas nuire à la visibilité du conducteur. Procurez-vous un balai à neige adéquat pour éviter de vous promener avec un « igloo mobile »! Levez-vous de 15 à 30 minutes plus tôt pour réchauffer la voiture et avoir le temps de la déneiger ou de la déglacer. Sinon, vous pourriez recevoir une amende dont le coût varie selon le code de la sécurité routière en vigueur dans votre province.

3. Des pneus non adéquats

Les pneus d’hiver sont obligatoires au Québec du 1er décembre au 15 mars. Si vous oubliez de les changer, vous pourriez recevoir une amende. Procurez-vous des pneus de qualité qui s’agrippent bien à une surface enneigée ou glacée.

4. Des essuie-glaces et du lave-vitre non adaptés pour l’hiver

Choisissez un modèle d’essuie-glace adapté pour l’hiver avec une surface en caoutchouc. Ce produit permettra de balayer plus facilement la neige et la glace et améliorera votre visibilité. L’achat de lave-vitre conçu pour une température en dessous de zéro vous aidera par ailleurs à dégivrer le pare-brise rapidement.

5. Le soleil aveuglant qui se reflète sur la neige

Le soleil peut aveugler les automobilistes autant en hiver qu’en été. En effet, la neige peut refléter jusqu’à 80 % des rayons UV. Pour prévenir ce risque, portez des lunettes de soleil lors des journées ensoleillées pour conserver une bonne vision lors de vos trajets.

6. Le changement d’heure et la luminosité faible

Au contraire, le manque de lumière en fin de journée dès l’automne peut surprendre les automobilistes. Après le travail, il peut faire déjà noir dehors. Allumez bien vos phares et soyez encore plus attentif sur la route.

7. Des conditions météorologiques extrêmes

Une tempête de neige ou du verglas peuvent entraver la conduite de votre véhicule. Dans ce cas, adaptez votre conduite ou, mieux encore, évitez les déplacements non essentiels. En cas de doute, consultez le site Web de Météo Canada pour savoir si une route devient inaccessible lors d’une tempête.

8. Un entretien non adéquat du véhicule

Profitez du changement de saison pour effectuer un entretien général adéquat du véhicule, par exemple :

  • procéder à un changement d’huile
  • vérifier les freins
  • remplacer les essuie-glaces
  • mesurer la pression des pneus
  • vérifier si la batterie est en bon état

Une voiture bien entretenue peut vous éviter bien des soucis cet hiver.

Le saviez-vous?

Plusieurs écoles de conduite offrent des cours de conduite hivernale pour familiariser les automobilistes avec les techniques recommandées durant cette saison. Informez-vous auprès de celles-ci pour connaître les dates d’inscription.

Bonne route!