3 étapes à suivre pour sortir un véhicule du remisage au Québec

3 étapes à suivre pour sortir un véhicule du remisage au Québec

Vous avez un véhicule entreposé, dont vous avez suspendu l’immatriculation et les protections d’assurance? Voici les étapes à suivre pour ne rien oublier en le sortant du remisage.

1. Réactiver les protections d’assurance

Si elles ont été suspendues lors de son remisage, les protections d’assurances du véhicule doivent être remises en vigueur avant qu’il ne soit remis en circulation. Dès que vous connaissez la date à laquelle vous sortirez votre véhicule du remisage, informez-en votre assureur. Vous pouvez le faire directement en ligne sur le site de SSQ Assurance ou en nous appelant.

2. Demander une inspection mécanique si le véhicule a été entreposé plus d’un an

Si votre véhicule a été remisé pendant plus de 12 mois, une inspection mécanique par un spécialiste approuvé par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) est requise. Vous devrez présenter le certificat de vérification mécanique obtenu au moment de réactiver l’immatriculation du véhicule.

3. Remettre l’immatriculation en vigueur

Le jour même où vous sortez votre véhicule de remisage, la loi exige que vous remettiez son immatriculation en vigueur.

Vous pouvez le faire en ligne, sur le site de la SAAQ, ou en vous présentant à un point de service de la SAAQ.

Vous aurez besoin du numéro de plaque d'immatriculation du véhicule et de votre permis de conduire (ou d’un autre document officiel avec photo)

Bon à savoir : L’idéal est de réactiver l’immatriculation de votre véhicule au début d’un mois, puisque vous devrez payer l’immatriculation pour la totalité du mois en cours.

Votre véhicule est immatriculé dans une autre province que le Québec? Informez-vous auprès de l’organisme provincial régissant les immatriculations pour connaître les étapes spécifiques à suivre dans votre province.

Note : Cet article vous est présenté à titre informatif seulement. En aucun cas, il ne doit être considéré comme un conseil financier ou une opinion juridique ou fiscale. Pour des conseils selon votre situation personnelle, parlez-en à votre conseiller. Jamais SSQ Assurance ne peut être tenue responsable d’une décision prise à la suite de la lecture de cet article.