15 règles de sécurité pour votre randonnée en VTT

15 règles de sécurité pour votre randonnée en VTT

La conduite d’un véhicule tout terrain (VTT) constitue l’une des plus fréquentes causes de décès associées aux activités sportives et récréatives. La prudence s’impose.

Qu’est-ce qu’un véhicule tout terrain?

Un véhicule tout terrain est un quad, un véhicule motorisé à quatre roues ou une moto tout terrain.

Il existe deux types de quad :

  • le motoquad, ou quatre-roues, muni d’une selle et d’un guidon;
  • l’autoquad, muni de plusieurs sièges, d’un volant, de pédales et d’un cadre de protection. Toutes ses roues sont motrices et sa masse nette n’excède pas 450 kg (monoplace) ou 750 kg (véhicule côte à côte).

Aussi appelée « enduro », la moto tout terrain est une motocyclette légère dont les pneus et la suspension sont conçus pour être utilisés sur… tous les terrains et types de sols.

Enfin, les véhicules à trois roues ou plus munis d’un guidon, qui peuvent être enfourchés et dont la masse nette est de 600 kg ou moins, font également partie de la famille des véhicules tout terrain.

Pour une randonnée en VTT sécuritaire

1. Inspectez votre véhicule avant chaque expédition pour vous assurer que la mécanique est en bon état.

2. Assurez-vous que le phare placé sur le devant de votre VTT fonctionne correctement. Vous devez le garder allumé en tout temps lorsque vous roulez.

3. Vérifiez également les feux de freinage et les feux de positionnement.

4. Prévoyez une trousse d’urgence pour votre véhicule :

  • Bougies d’allumage;
  • Courroie d’entraînement;
  • Courroie de ventilateur;
  • Clé supplémentaire. Gardez-la dans un endroit sûr pour ne pas la perdre.

5. Prévoyez également une trousse de survie pour vous et votre passager :

  • Cartes des sentiers;
  • Boussole;
  • Outils;
  • Allumettes et bougies à l’épreuve de l’eau et des intempéries;
  • Lampe de poche;
  • Fusées éclairantes;
  • Trousse et manuel de premiers soins;
  • Eau potable.

6. Renseignez-vous sur la météo pour savoir si des orages ou des vents violents sont prévus là où vous vous dirigez.0

7. Renseignez-vous sur l’état des sentiers.

8. En hiver, renseignez-vous sur les conditions de la glace des plans d’eau. Évitez les plans d’eau non balisés.

9. Dotez-vous d’équipement de protection personnel :

  • Un casque pour vous et un autre pour votre passager, le cas échéant;
  • Des chaussures – laissez les sandales de plage (gougounes) à la maison;
  • Des lunettes de sécurité si votre casque n’est pas muni d’une visière.

10. Portez des vêtements adaptés aux conditions climatiques.

11. Avisez vos proches que vous partez en randonnée et informez-les de votre itinéraire.

12. Si possible, roulez avec un autre VTT et gardez une distance sécuritaire entre les véhicules.

13. Respectez la signalisation, entre autres lorsque vous traversez un chemin public, et les limites de vitesse, pour éviter les amendes.

14. Ne roulez pas sur des terres privées : restez dans les sentiers.

15. Ne consommez pas d’alcool ou de drogue, pour ne pas altérer vos facultés. Enfin, abstenez-vous de conduire un VTT si vous prenez des médicaments qui provoquent de la somnolence.