Rembourser son hypothèque ou cotiser à son REER?

Rembourser son hypothèque ou cotiser à son REER?

La réponse à cette question varie selon la situation de chacun.

Comparez le taux d’intérêt et le taux de rendement

À cause du contexte actuel et ses faibles taux d’intérêt, il vaut mieux investir dans vos placements plutôt que de rembourser votre hypothèque. C’est surtout le cas si le rendement attendu sur vos placements est plus élevé que le taux d’intérêt de votre hypothèque.

Exemple

Scénario 1 : Rembourser 10 000 $ à votre hypothèque

Avec un taux d’intérêt de 2 %, vous économisez 200 $ par an.

Scénario 2 : Investir 10 000 $

Si le rendement est de 3 %, vous gagnerez 300 $.

C’est donc 100 $ de plus par an que si vous choisissez de payer votre hypothèque plus rapidement.

Le REER ou comment profiter d’un « retour d’impôt »

Si vous avez droit à un remboursement d’impôt parce que vous avez cotisé à votre REER, pourquoi ne pas en profiter pour rembourser votre hypothèque avec ce montant ?

Cette option peut être intéressante, même si les rendements prévus de votre REER sont un peu plus bas que votre taux hypothécaire.

Et le CELI?

Est-ce aussi avantageux d’investir dans un CELI que de rembourser votre hypothèque ?

Pas tout à fait. Il est plus incertain de prédire l’avantage de cotiser dans un CELI.

Si vous investissez dans un CELI, assurez-vous seulement que son rendement prévu est plus élevé que le taux d’intérêt de votre prêt hypothécaire.

Avec un CELI, les rendements s’accumulent à l’abri de l’impôt, mais vous ne pouvez pas déduire vos cotisations dans votre déclaration de revenus.

N’oubliez pas que vous pourrez retirer votre CELI pour rembourser votre hypothèque si votre situation financière change.

Autres facteurs à considérer

Pour savoir s’il est préférable de payer votre hypothèque ou investir, vous devez aussi tenir compte des autres éléments suivants :

  • le montant de votre hypothèque
  • les taux d’imposition
  • votre tolérance au risque face aux prêts et à l’épargne-retraite

Vous pourriez aussi envisager le compromis d’utiliser vos économies à la fois au remboursement de l’hypothèque et à l’épargne-retraite.

Pour des conseils financiers selon vos besoins

Appelez votre conseiller en sécurité financière sans tarder pour évaluer votre situation financière et discuter de vos besoins d’épargne.

Note : Cet article vous est présenté à titre informatif seulement. En aucun cas, il ne doit être considéré comme un conseil financier ou une opinion juridique ou fiscale. Pour des conseils selon votre situation personnelle, parlez-en à votre conseiller. Jamais SSQ ne peut être tenu responsable d’une décision prise à la suite de la lecture de cet article.