10 bonnes habitudes pour un portefeuille en santé

10 bonnes habitudes pour un portefeuille en santé

Comment améliorer votre situation financière? En mettant en pratique ces 10 conseils pour un portefeuille en santé.

1. Faire un budget

Faire un budget, c’est la base d’un portefeuille en santé!

Prenez le temps nécessaire pour le préparer afin que les chiffres correspondent à la réalité. Plus il sera réaliste, plus il vous sera facile de le respecter et d’élaborer un plan d’action si vos dépenses sont trop élevées par rapport à vos revenus.

2. Payer à temps vos dettes

Une fois aspiré par la spirale du surendettement, il est de plus en plus difficile de s’en sortir.

Les dernières statistiques nous indiquent que le taux d’endettement des ménages canadiens est de 165,4 %; un record comparativement à 66 % en 1980. Ça signifie que pour chaque dollar gagné après impôt, les ménages doivent 1,65 $.

Payez donc avant la date d’échéance vos dettes, à commencer par celles qui ont un taux d’intérêt plus élevé comme vos cartes de crédit.

Ne négligez pas non plus le paiement de votre hypothèque. Plus vous réduirez la période d’amortissement, plus vite vous serez libéré.

3. Prévoir un fonds d’urgence

Personne n’est à l’abri d’un imprévu financier, que ce soit une réparation d’urgence à la maison ou la perte d’un emploi.

Pour dormir sur vos 2 oreilles, il n’y a rien de mieux qu’un fonds d’urgence.

On évalue qu’il faut épargner entre 3 à 6 mois du salaire net pour faire face aux imprévus et surtout éviter le surendettement.

4. Planifier votre retraite

Êtes-vous plus cigale que fourmi? Il est temps de remédier à la situation et de planifier votre retraite dès maintenant.

Plus vous faites cet exercice tôt, plus les intérêts composés feront boule de neige et plus les rendements seront au rendez-vous en vue de la retraite.

Chose certaine, tous les experts s’entendent pour dire que la pension de la Sécurité de la vieillesse n’est pas suffisante pour vous garantir une retraite décente et maintenir votre niveau de vie.

5. Épargner de façon automatique

Il est beaucoup plus payant à long terme d’épargner périodiquement que de le faire une fois par année.

Il suffit de planifier des prélèvements automatiques dans votre compte bancaire et laisser la magie des intérêts composés opérer. En effet, le rendement de vos placements est réinvesti tout au long de l’année, ce qui n’est pas nécessairement le cas quand vous investissez une fois par année.

6. Définir votre plan financier

Vos décisions à propos de la gestion de votre portefeuille sont à l’image des objectifs que vous vous serez fixés. Plus ces derniers sont flous, plus vos comportements donneront l’impression de manquer de cohérence.

Définissez vos objectifs financiers de manière réaliste et conservatrice. Souvent, une stratégie est élaborée en fonction de la paie. Par exemple, cotiser à votre REER ou votre CELI chaque fois qu’une paie est déposée dans votre compte bancaire.

7. Dompter votre impulsivité

Faire preuve de discipline exige beaucoup plus d’efforts que de se lancer dans des dépenses folles.

Gardez la tête froide pour résister à la folie de la surconsommation.

Ne faites jamais d’achat sur le coup de l’impulsion. Attendez quelques jours. Si vous avez toujours vraiment besoin de ce que vous convoitez après ce délai, achetez-le.

8. Assurance

Ne laissez pas vos projets et vos épargnes s’envoler à la suite d’une maladie, d’un accident ou d’un décès prématuré.

Sécurisez vos actifs avec un plan de protections global et équilibré :

N’oubliez pas non plus de réviser vos contrats d’assurance quand votre situation change, entre autres si vous vous mariez ou si vous vous séparez.

9. Planifier votre succession

Ne laissez pas vos proches dans l’ignorance complète concernant vos dernières volontés.

Planifier votre succession, c’est s’assurer que vous ne laisserez pas les êtres chers en plan et que vous veillerez sur eux, même une fois décédé.

10. Maintenir une bonne cote de crédit

Une cote de crédit, c’est un peu comme une réputation. Plus la vôtre est bonne, plus il vous sera facile d’obtenir des prêts quand vous en aurez besoin.

Il existe quelques trucs pour améliorer votre cote de crédit.

Un plan financier grâce à votre conseiller

Vous souhaitez améliorer votre situation financière? Discutez-en avec votre conseiller. Grâce à ses judicieux conseils, il élaborera un plan financier en fonction de vos besoins et de vos objectifs.

Note : Cet article vous est présenté à titre informatif seulement. En aucun cas, il ne doit être considéré comme un conseil financier ou une opinion juridique ou fiscale. Pour des conseils selon votre situation personnelle, parlez-en à votre conseiller. Jamais SSQ Assurance ne peut être tenue responsable d’une décision prise à la suite de la lecture de cet article.