Bébé arrive… Prévoyez le coût!

Bébé arrive… Prévoyez le coût!

Événement heureux et marquant dans une vie, la naissance d’un enfant peut aussi s’accompagner d’un certain stress financier. Voici quelques conseils pour que l’atterrissage de la cigogne se fasse tout en douceur.

Combien allez-vous recevoir pendant le congé parental?

Qui dit congé parental dit baisse du revenu familial, d’où l’importance de bien calculer votre revenu pendant le congé parental.

Comme ces montants sont considérés comme un revenu, n’oubliez pas que vous devez payer de l’impôt et mettre assez d’argent de côté.

Pour les familles québécoises

C’est le Régime québécois d’assurance parentale (RQAP) qui leur verse des prestations pendant le congé de maternité et de paternité.

Selon le régime que vous allez choisir (il y en a 2), vous pourrez recevoir jusqu’à 75 % de votre salaire par semaine.

Si vous avez de la difficulté à calculer quel montant vous allez recevoir, il existe un outil pour estimer ce montant.

Pour les parents des autres provinces

C’est le régime de l’assurance emploi qui s’applique. Le montant des prestations de maternité et parentales représente 55 % de votre salaire.

Et si votre employeur vous verse un montant supplémentaire?

Certains employeurs versent une prestation pour compléter les montants remis par le RQAP ou l’assurance emploi.

Demandez à votre employeur s’il offre ce type de programme, quels sont les critères pour être admissible et quel montant vous pourriez recevoir.

Ajoutez les prestations gouvernementales

Être parent, ce n’est pas qu’avoir les mains toujours dans les poches! C’est aussi être admissible à certains crédits d’impôt, prestations ou déductions des gouvernements fédéral et provincial.

Ces cadeaux financiers sont bienvenus!

Au gouvernement fédéral

Au gouvernement provincial

Vous pourriez aussi avoir droit à des prestations offertes selon votre province.

L’arrivée de bébé, ça coûte combien?

Le montant dépensé pour préparer l’arrivée de Bébé peut varier énormément. Certains sondages avancent le chiffre de 10 000 $ à débourser avant même qu’il souffle sa première bougie.

Pour avoir un aperçu de ces coûts de première année, consultez ce calculateur (en anglais seulement).

Comment contrôler vos dépenses?

  • Distinguez l’essentiel du superflu. Les vêtements sont bien peu portés la première année. La décoration de la chambre durera aussi peu de temps. Inutile de trop dépenser!
  • Demandez à votre entourage des cadeaux vraiment utiles, comme des provisions de couches. Pas sexy, mais franchement essentielles!
  • Achetez usagé ou empruntez des vêtements et des articles à votre famille ou vos amis.
  • Allaitez (si cela est possible). Vous économiserez des centaines de dollars en lait maternisé.
  • Préparez des purées maison : meilleures au goût et bien moins chères.

Toutefois, on ne doit pas économiser sur la sécurité de Bébé quand vient le temps d’acheter les articles suivants :

  • Lit de bébé
  • Siège d’auto
  • Barrière de sécurité
  • Porte-bébé
  • Table à langer
  • Parc

Prévoyez de nouveaux besoins financiers

L’arrivée de Bébé entraîne d’autres préoccupations financières à considérer :

  • l’assurance vie, invalidité et maladie si vos protections actuelles ne sont pas suffisantes
  • le testament pour assurer l’avenir de votre enfant si le pire arrivait
  • les frais de garde qui représentent une dépense importante pendant plusieurs années
  • l’épargne pour les études grâce à un REEE

Pour profiter de l’arrivée de votre progéniture sans inquiétude, faites la liste de toutes vos obligations financières.