Savez-vous ce qu’est la mysophobie? 

Savez-vous ce qu’est la mysophobie? 

Elle bouleverse le quotidien des personnes touchées et rend difficile la simple poignée de main. Quelle est cette phobie?

Qu’est-ce que la mysophobie?

La mysophobie est la crainte permanente et irrationnelle d’être en contact avec de la saleté, des microbes, de la sueur ou de mauvaises odeurs corporelles, voire d’être contaminé. Par son caractère envahissant et disproportionné, cette crainte va au-delà d’un souci normal de propreté ou de la préoccupation attendue face à un risque de transmission infectieuse.

Cette peur fait partie de la famille des phobies – d’où son nom – et des troubles obsessionnels compulsifs, appelés « TOC ».

Personnes atteintes

La mysophobie touche particulièrement les personnes anxieuses.

Les personnes atteintes ont un souci démesuré de l’hygiène. Par exemple, elles se lavent les mains à une fréquence exagérée, prennent plusieurs douches par jour ou encore évitent de toucher les poignées de porte.

Les causes

La mysophobie est souvent causée par un ensemble de facteurs biologiques, psychologiques et environnementaux. On reconnaît parfois un choc dans l’enfance, une contamination ou une exposition à de mauvaises odeurs corporelles peuvent être à l’origine d’un traumatisme qui a conduit à la mysophobie.

Une détérioration cérébrale, l’hérédité ou un penchant au perfectionnisme qui s'est aggravé figurent aussi parmi les facteurs de risque de développer la mysophobie.

Les symptômes

Les symptômes sont à la fois psychologiques, physiques et comportementaux et se manifestent de façon plus ou moins marquée selon la personne touchée :

  • Peur démesurée d’être contaminé ou conviction de l’être

  • Préoccupations obsessionnelles

  • Détresse psychologique

  • Lavages rituels

  • Évitement d’endroits publics (transports en commun, toilettes publiques)

  • Refus de contact avec d’autres personnes

Les conséquences

À la longue, les conséquences de la mysophobie peuvent toucher la santé mentale et physique autant que toutes les sphères de la vie.

Les plus remarquées :

  • Angoisse et crises de panique secondaires

  • Humeur affectée, dépression et idées suicidaires

  • Douleurs chroniques (abdominale, maux de tête)

  • Impossibilité d’accomplir certaines tâches quotidiennes

  • Retrait social

  • Absentéisme professionnel

Traitement

Les gens souffrant de mysophobie ont souvent une autocritique altérée de leur situation.

Si vous ou vos proches constatez qu’une peur de la contamination ou de la saleté prend une ampleur telle qu’elle nuit à un fonctionnement habituel, il est bon de savoir que cette condition peut se soigner. N’hésitez pas à consulter votre médecin ou un professionnel de la santé qui prendra le temps d’évaluer la situation avec vous.

La thérapie cognitivocomportementale constitue le traitement le plus courant. C’est une thérapie brève qui vise à remplacer les idées négatives et les comportements inadaptés par des pensées et des réactions en adéquation avec la réalité.

Dans certains cas, des médicaments contre l’anxiété peuvent être prescrits.