Comment prévenir le diabète de type 2

Comment prévenir le diabète de type 2

Sournois, puisque ses symptômes ne sont pas toujours apparents, le diabète de type 2 s’accompagne de problèmes de santé plus ou moins marqués. Voici ce qu’il faut savoir sur cette maladie et sur sa prévention.

Le diabète de type 2 en bref

1. Qu’est-ce que le diabète de type 2?

Le diabète de type 2, la forme la plus fréquente de diabète, est une maladie chronique qui ne se guérit pas, mais qui se contrôle.

Chez une personne en bonne santé, le contrôle de la glycémie, c’est-à-dire du taux de sucre dans le sang, se fait adéquatement par l’insuline, une hormone sécrétée par le pancréas.

Chez les personnes atteintes de diabète de type 2, des modifications de la production de l’insuline ou des capacités du corps à l’utiliser empêchent une bonne régulation de la glycémie. Le résultat : des taux de sucre élevés dans l’organisme, au-dessus des normales.

On parle alors d’hyperglycémie.

2. Qui est à risque de développer un diabète de type 2?

Le diabète de type 2 touche généralement les adultes de 40 ans et plus qui présentent bien souvent une combinaison des facteurs suivants :

  • Surplus de poids, particulièrement au niveau de l’abdomen;
  • Hypertension artérielle;
  • Présence excessive de cholestérol ou d’un autre lipide dans le sang;
  • Sédentarité;
  • Mauvaises habitudes alimentaires.

Les hommes sont plus touchés que les femmes.

L’hérédité joue un rôle dans le diabète de type 2. Les gens dont un membre de la famille est touché sont plus susceptibles de l’être à leur tour.

Les femmes ayant souffert de diabète pendant la grossesse ou ayant accouché d’un bébé pesant plus de 4,1 kg (9 livres) à la naissance sont à risque.

Enfin, le diabète de type 2 se manifeste de plus en plus chez les personnes de moins de 40 ans qui souffrent d’obésité.

3. Quels sont les symptômes du diabète de type 2?

Les symptômes habituels du diabète de type 2 sont les suivants :

  • Fatigue;
  • Besoin d’uriner fréquent;
  • Soif inhabituelle;
  • Perte de poids inexpliquée.

Ces symptômes progressent lentement.

Certaines personnes touchées ne présentent aucun symptôme. C’est à la suite d’une prise de sang qu’elles apprennent qu’elles en souffrent.

4. Quels problèmes de santé le diabète de type 2 peut-il causer?

Le diabète de type 2 peut causer les problèmes suivants :

  • Cécité;
  • Maladie cardiaque;
  • Réduction de l’apport de sang aux membres, ce qui peut mener à l’amputation;
  • Atteinte au système nerveux;
  • Dysfonction érectile;
  • Accident vasculaire cérébral (AVC).

Comment prévenir le diabète de type 2

Pour prévenir le diabète de type 2, ou en retarder l’apparition si vous êtes à risque, adoptez de saines habitudes de vie.

Faites de l’activité physique

C’est bien connu, l’activité physique est bonne pour vous. En effet, bouger régulièrement réduit la pression artérielle et le cholestérol qui favorisent le diabète.

De plus, l’activité physique :

  • Facilite la gestion du poids;
  • Améliore la santé du cœur;
  • Aide à gérer le stress et l’anxiété;
  • Procure une sensation de bien-être, améliore la confiance en soi et la qualité de vie.

Pour atteindre des résultats satisfaisants, la régularité et la complémentarité des exercices s’imposent.

Ainsi, selon la Société canadienne de physiologie de l’exercice, les adultes de 18 à 64 ans devraient faire chaque semaine :

  • 150 minutes d’activités cardiovasculaires – nage, vélo, marche, course, danse, etc.;
  • 2 ou 3 séances d’exercices de renforcement musculaire – poids et haltères, pompes, etc.

Vous détestez l’activité physique?

Adoptez une alimentation saine et de bonnes habitudes à l’heure des repas

Bien manger

Trois repas équilibrés par jour et des collations santé au besoin : voilà le point de départ pour une alimentation saine.

Planifiez vos repas. Si vous n’avez pas le temps ou l’envie de cuisiner au quotidien, faites-le à l’avance.

Vous pensez avoir faim? Buvez de l’eau. Vous avez peut-être simplement soif.

Écoutez votre faim :

  • Mangez lentement. Il faut compter 20 minutes avant que le signal de satiété se rende au cerveau.
  • Prenez de petites bouchées et savourez-les.
  • Buvez beaucoup d’eau pendant les repas.
  • Prenez une pause après avoir mangé les ¾ de votre assiette et demandez-vous si vous avez réellement encore faim.
  • Évitez de regarder la télévision ou votre tablette pendant un repas, ou de lire un roman captivant. Fermez vos appareils électroniques si la tentation est trop forte et rangez votre bouquin. Vous risquez de trop manger si vous vous concentrez sur autre chose que votre repas, car vous ne serez pas à l’écoute de votre faim.

Apprenez à gérer votre poids

Adopter une alimentation saine et de bonnes habitudes à l’heure des repas ne vous fera pas perdre du poids instantanément.

Pour y arriver, apprenez à développer votre volonté.

Posez-vous les vraies questions :

  • Pourquoi voulez-vous perdre du poids : pour avoir plus d’énergie pour jouer avec vos enfants? Pour vous sentir simplement mieux dans votre corps?
  • Quels objectifs poursuivez-vous : manger plus de légumes et de fruits? Diminuer votre consommation de viande rouge? Consommer plus de grains entiers?

Ne pensez pas au nombre de kilos que vous souhaitez perdre. Attardez-vous plutôt aux bonnes habitudes que vous voulez adopter à long terme.

Consultez un ou une nutritionniste pour des conseils et du soutien dans votre démarche.

Faites attention au stress

Bien que le stress ne figure pas parmi les principaux facteurs de risque du diabète de type 2, il peut contribuer au développement de la maladie à long terme.

Lorsque vous êtes stressé, votre corps libère certaines hormones, notamment le cortisol, qui provoquent une hausse de votre glycémie; elle revient ensuite à la normale par elle-même.

Toutefois, si ces hausses de glycémie sont de plus en plus importantes et persistantes, elles pourraient occasionner, à long terme, une résistance à l’insuline.

De plus, ne dit-on pas parfois que l’on « mange ses émotions »?

Apprenez à gérer votre stress au travail et profitez de bonnes nuits de sommeil.

Évitez le tabac et l’alcool

À l’instar du stress, fumer et boire de l’alcool ne figurent pas parmi les principaux facteurs de risque du diabète de type 2.

Des études démontrent cependant que les fumeurs sont plus nombreux à développer ce diabète que les non-fumeurs ou les ex-fumeurs.

Et boire régulièrement de l’alcool peut contribuer à un gain de poids qui, à son tour, peut mener au diabète de type 2. Soyez vigilants et consultez un professionnel de la santé, au besoin.