7 trucs pour séparer vie personnelle et vie professionnelle

7 trucs pour séparer vie personnelle et vie professionnelle

Le travail vous semble omniprésent dans votre vie et vous avez de la difficulté à vous en distancer? Voici quelques trucs pour décrocher et retrouver une vie personnelle satisfaisante et équilibrée.

Vous adorez votre travail et vous avez enfin l’impression d’être sur votre X. Vous vous donnez à fond et vous en retirez une grande satisfaction. En prime, vos patrons reconnaissent vos efforts et vos réalisations. Quelle chance vous avez!

Mais vous commencez à vous sentir essoufflé. Pendant combien de temps croyez-vous pouvoir tenir le coup? Entre le boulot, les obligations familiales, l’envie de partager de bons moments avec des amis, votre besoin de vous retrouver parfois seul et les attentes de vos parents vieillissants, vous manquez sérieusement de temps. L’équilibre entre votre vie personnelle et votre vie professionnelle vous apparaît chancelant.

Comment remédier à la situation?

Les dangers du déséquilibre

Si vous vous sentez dépassé, vous risquez de développer une fatigue physique et mentale qui pourrait mener à des problèmes de santé. Des exemples :

  • Problèmes de sommeil

  • Affaiblissement du système immunitaire

  • Fluctuations de l’humeur – impatience, irritabilité

  • Anxiété.

Ces problèmes, ingrédients de choix pour attiser les conflits, pourraient en occasionner d’autres au sein de votre couple ou de votre bulle familiale.

Comment trouver l’équilibre?

1. Faites-en une affaire de famille

Parlez ouvertement de votre essoufflement à votre conjoint et à vos enfants en âge de comprendre la situation.

Une franche communication s’impose avec les personnes de votre entourage pour résoudre les difficultés que vous éprouvez au regard de la conciliation travail-vie personnelle. Après tout, elles en subissent les contrecoups.

2. Révisez vos ambitions

Posez-vous les vraies questions concernant vos ambitions professionnelles. Au besoin, consultez un spécialiste qui vous aidera à y voir plus clair.

Rencontrez votre patron pour discuter de la situation, de ses attentes et des vôtres. Osez mentionner votre difficulté à trouver l’équilibre entre votre vie personnelle et votre vie professionnelle.

Passez en revue tout ce qui vous préoccupe :

  • Les demandes de dernière minute

  • Les échéances irréalistes

  • Le rendement et la rémunération

  • La compétitivité entre collègues

  • Les heures de travail et les horaires flexibles

  • Les possibilités de télétravail.

À la lumière de vos discussions et de votre réflexion, dressez la liste détaillée de la situation idéale pour vous. Prenez votre temps, pour qu’elle reflète exactement vos envies.

N’oubliez pas de noter les activités que vous aimez faire en solo. Vous avez le droit à votre temps à vous.

Le fait d’écrire ce que vous souhaitez vous fera réaliser à quel point certaines activités vous manquent et vous aidera à passer à l’action.

3. « Pratiquez » le détachement

Fermez votre ordinateur à la fin de la journée, ainsi que la porte de votre bureau si vous travaillez de la maison.

Votre aire de travail se trouve dans un endroit passant? Rangez vos papiers. Une table de travail bien à l’ordre attirera moins votre attention qu’un fouillis.

Montrez-vous plus intelligent que votre téléphone et oubliez-le un peu. Vous n’avez pas à l’avoir avec vous en tout temps. Les gens laisseront un message, ou rappelleront.

Entraînez-vous à décrocher. N’ayez crainte, vous y arriverez.

Apprenez à gérer votre stress.

4. Lâchez prise

Démontrez plus de souplesse dans vos relations avec vos enfants. La discipline est importante, le plaisir aussi.

Un bon dosage évitera que vos jeunes développent des problèmes de comportement qui pourraient nuire à votre travail et à votre fragile équilibre.

Laissez tomber certaines tâches qui grugent votre énergie :

  • Vous n’avez pas à passer l’aspirateur chaque jour pour que vos enfants soient heureux.

  • C’est correct d’acheter des muffins du commerce.

  • Déléguez davantage, tant à la maison qu’au travail : ce n’est pas grave si tout n’est pas fait comme vous l’auriez fait.

Enfin, adoptez des techniques de relaxation qui réduiront vos envies de tout contrôler.

5. Prenez soin de vous

Tout le monde le dit : s’entraîner régulièrement procure une foule de bienfaits. Alors, lancez-vous dans l'activité physique, pratiquez le yoga, faites des étirements… bougez! Et prévoyez des plages horaires à cette fin.

Vous êtes novice en la matière? Commencez par prendre l’air pendant une pause. Aérer votre esprit facilitera votre travail intellectuel au retour de votre promenade. Et parions que vous aurez envie d’y retourner le lendemain.

Remettez-vous au sport que vous pratiquiez avec plaisir dans votre jeunesse :

  • Vous étiez un adepte du vélo? Enfourchez votre vieille bécane, et hop!

  • Vous aimiez le soccer? Renseignez-vous sur la possibilité de joindre une ligue dans votre quartier.

  • Le patinage vous plaisait? Chaussez vos patins et prévoyez des séances en famille à votre horaire. Si vous disposez de l’espace nécessaire, pourquoi ne pas aménager une patinoire dans votre cour?

Si vous êtes plein de bonne volonté, mais que l’entraînement vous pèse, misez sur la variété et la nouveauté.

Ne négligez pas l’entraînement en hiver pour des bienfaits garantis.

Adonnez-vous aussi à des passe-temps qui vous font du bien : la lecture, le tricot, le jardinage.

6. Instaurez des traditions

Prévoyez des moments juste pour vous et faites-en des incontournables de vos journées ou de vos semaines.

Pour développer et entretenir votre relation avec l’être cher, placez à l’horaire des activités de couple que vous aurez choisies ensemble.

Et pour la famille, décidez en groupe des activités que tous les membres aimeraient pratiquer, puis donnez-vous les moyens de vos ambitions. Planifiez :

  • Des week-ends en camping

  • Des randonnées en montagne

  • Des rallyes thématiques dans votre quartier

  • Des tournois de Monopoly

  • Etc.

Peu importe l’activité, créez chez les vôtres l’envie de participer, de s'amuser et de se retrouver en famille.

vie de famille

Dans tous les cas, respectez vos engagements envers vous-même, votre conjoint et vos enfants.

7. Revoyez vos priorités sur une base régulière

Dressez la liste de vos priorités, une fois l’an par exemple, et revoyez votre horaire si vous jugez que vous n’avez pas tout à fait atteint l’équilibre souhaité.

En dehors des heures de travail fixées à votre agenda, remettez en question vos choix d’activités et modifiez vos plages horaires, au besoin.

Avant d’éliminer des activités qui vous procurent beaucoup de plaisir et de bien, voyez à les déplacer à un autre moment de la journée ou de la semaine pour améliorer votre bien-être et celui des vôtres.

Atteindre l’équilibre travail-vie personnelle comporte son lot de difficultés. Mais grâce à une prise de conscience éclairée, à une solide communication et à de la bonne volonté, cet équilibre devient possible.