Comment s’entraîner à l’extérieur en hiver

Comment s’entraîner à l’extérieur en hiver

Cet hiver, on bouge à l’extérieur! Voici quelques idées qui vous feront opter pour un entraînement différent.

Les bienfaits du plein air en hiver

C’est connu et reconnu : en plus de vous rosir les joues et de vous donner bonne mine, l'activité extérieure hivernale comporte de multiples bienfaits :

  • Le renforcement du système immunitaire
  • Une réduction de la tension artérielle
  • La stimulation du cerveau, pour des effets positifs sur la vivacité, la mémoire, la concentration et les capacités cognitives
  • Une dépense d’énergie plus importante, à cause du froid
  • Une sensation de bien-être tant physique que psychologique

De plus, s’entraîner dehors le jour permet de profiter de la lumière du soleil et de faire le plein de vitamine D.

Pour maintenir la forme

1. La course à pied

La course à pied remplace avantageusement le tapis roulant. En prime, vous êtes libre de vous y adonner quand bon vous semble, à l’endroit où vous le souhaitez.
Courir en ville vous donnera l’occasion de découvrir de nouveaux quartiers et leurs « richesses » : restaurants, boutiques, etc.

2. Le fatbike ou vélo à pneus surdimensionnés

Vous aimez le cardiovélo (spinning)? Essayez le fatbike! Excellent pour développer les capacités cardiovasculaires, il vous poussera au dépassement et vous procurera des heures de plaisir.

Visitez un centre où vous pourrez louer l’équipement requis – vélo, casque – avant d’acheter le vôtre.

3. Une routine de musculation « ambulante »

Vous aimez travailler votre musculation? Créez une série d'exercices que vous réaliserez dans un parc, une cour d’école… peu importe.

Prenez appui sur du mobilier urbain – un banc, un muret, un garde-fou, le mur d’un édifice, un lampadaire – pour exécuter votre routine ou profitez des modules mis à la disposition de la population dans certains parcs.

Partez à l’aventure et choisissez un endroit qui vous semble approprié. Changez régulièrement de lieu pour rompre la monotonie.

Vous n’avez pas besoin d’équipement sophistiqué pour tonifier et renforcer vos muscles : le poids de votre corps suffit dans bien des cas.

À prévoir :

  • Des flexions (squats) ou fentes (lunges) pour muscler vos jambes.
  • Des pompes (push-ups) pour travailler le haut du corps.
  • Des pompes qui solliciteront vos triceps.
  • Des tractions à la barre (pull-ups, chin-ups) qui feront des miracles pour les muscles de votre dos et de vos bras, et qui renforceront vos muscles abdominaux.

Vous aimez utiliser des élastiques? Apportez-en.

Vous pouvez aussi avoir recours à un système de cordes et de sangles que vous fixerez à un arbre, pour de l’entraînement en suspension (TRX).

Soyez imaginatif : les possibilités sont multiples.

Pour persévérer

L’effet de groupe

Vous craignez que les froids hivernaux vous démotivent rapidement? Formez un groupe virtuel avec amis et collègues, notez les objectifs que chacun veut atteindre et nommez un responsable des statistiques qui enregistrera les performances hebdomadaires dans un tableau que vous partagerez ensuite.

Attribuez des récompenses ou des mentions, par exemple à l’athlète qui aura atteint ses objectifs de la semaine ou encore à celui qui se sera illustré dans une nouvelle discipline.

Créez des catégories, par exemple parent-enfant, et rivalisez entre duos.

Soyez créatif et, surtout, amusez-vous!

En « pelures d’oignon »

Vous devrez prévoir des vêtements appropriés pour vous entraîner à l’extérieur.

Vous pouvez évidemment porter ce qui se trouve dans votre placard. Mais si votre budget vous le permet, équipez-vous pour être confortable et profiter à fond de vos sorties.

Les experts recommandent de multiplier les couches : vous pouvez alors en enlever une si vous avez trop chaud, ou en ajouter une si le temps est très froid.

Et si vous optez pour la course à pied, assurez-vous d'avoir des chaussures adaptées aux conditions hivernales.