7 parcs au Canada pour profiter de la nature cet été

7 parcs au Canada pour profiter de la nature cet été

La Toile regorge de sites où l’on vante les beautés des parcs nationaux répartis sur l’immense territoire canadien. Mais en cette période où voyager semble incertain, si on explorait plus près de chez soi?

L’Ontario

1. High Park (Toronto, Ont.)

Plus grand parc public de Toronto, High Park regorge de possibilités pour une belle journée d’été en plein air :

  • De nombreux sentiers de randonnée au bord du lac;

  • Des installations sportives : courts de tennis, terrains de baseball et de soccer;

  • Une végétation variée;

  • Un parc à chien;

  • Un mini-zoo qui abrite entre autres des lamas, des buffles, des bisons, des cerfs et des paons;

  • Une magnifique aire de jeux pour enfants, créée en partie par les tout-petits;

  • Quelques restaurants;

  • Des serres;

  • 18 aires de pique-nique.

D’une superficie de 161 hectares, le parc est situé au cœur de la ville de Toronto.

L’Ouest canadien

2. Parc du mont Douglas (Victoria, C.-B.)

Plus grand parc de la région de Saanich, en Colombie-Britannique, le mont Douglas offre une vue spectaculaire – à 360 degrés! – sur la région de Victoria. Vous vous y rendrez pour profiter de ses sentiers pédestres aménagés le long de ses pentes jusqu’à la plage située de l’autre côté de Cedar Hill Road.

Marcher jusqu’au haut de la montagne vous effraie? Rendez-vous au sommet en voiture, puis marchez quelques pas vers l’une ou l’autre des crêtes pour admirer la vue. Les chiens sont acceptés, sauf sur la plage ou dans l’aire de jeux.

3. Parcs de la Vallée de la rivière Saskatchewan Nord (Edmonton, Alb.)

Situés en milieu urbain, entre Edmonton et les communautés avoisinantes, les 22 parcs de cette vallée sont reliés entre eux par plus de 150 kilomètres de sentiers. Cet endroit unique constitue la plus vaste étendue d’espace vert en milieu urbain de toute l’Amérique du Nord.

Les activités y sont nombreuses : marche, vélo, pêche, canotage (canots offerts en location), planche à pagaie, patin à roues alignées, et plus encore. C’est le lieu rêvé pour organiser un pique-nique, se détendre à l’ombre d’un grand arbre ou s’adonner à l’ornithologie.

4. Parc et zoo Forestry Farm (Saskatoon, Sask.)

Pourquoi ne pas profiter d’une belle journée d’été pour visiter le Parc parc et Zoo zoo Forestry Farm de Saskatoon? Anciennement une pépinière flanquée de millions d’arbres, l’endroit est aujourd’hui un parc écologique rural.

Ce lieu historique propose des jardins soigneusement aménagés, des bâtiments patrimoniaux restaurés et une aire de jeux pour les petits. Il comporte aussi le seul zoo de la Saskatchewan accrédité par l’organisme de bienfaisance privé Aquariums et zoos accrédités du Canada (AZAC). Plus de 300 animaux – mammifères, reptiles, oiseaux, insectes et autres – attendent les visiteurs.

Le Québec

5. Parc-nature de la Pointe-aux-Prairies (Montréal, Qc)

Le parc-nature de la Pointe-aux-Prairies, l’un des huit parcs-nature de Montréal, est situé dans l'arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, sur la pointe est de l’île. Il tient son nom des deux quartiers dans lesquels il se trouve.

Ce parc-nature est un immense terrain d'exploration de 261 hectares pour les ornithologues et les interprètes de la nature. Le secteur Bois-de-l'Héritage abrite les seuls boisés matures à l'est du mont Royal, tandis que le secteur Rivière-des-Prairies se compose de marais et de clairières. De plus, le parc relie la rivière des Prairies au fleuve Saint-Laurent.

Les Montréalais fréquentent ce parc-nature pour profiter de la beauté de l’endroit et de la faune aviaire, et marcher dans les quelque 14 km de sentiers. La maison Bleau, véritable résidence rurale dite « maison québécoise » construite entre 1851 et 1861, attire aussi les curieux.

Les provinces de l’Atlantique

6. Parc naturel d’Irishtown (Moncton, N.-B.)

Le parc naturel d’Irishtown possède une superficie de 890 hectares. Il figure parmi les plus grands parcs urbains au Canada. Cet écosystème diversifié – forêt, marais, lac – propose un relief varié qui comporte 4,7 km d’allées adaptées à la marche et au vélo, et 6,9 km de sentiers qui conviennent particulièrement à la randonnée.

Populaire auprès des ornithologues amateurs, des adeptes de la faune et des groupes scolaires et communautaires, le parc plaît à une clientèle de tous les âges. Ainsi, à l’instar des poussettes, les fauteuils roulants sont les bienvenus dans les allées. Les plaisanciers peuvent se promener en embarcation non motorisée sur le lac et le musée de l’ancienne école de rang Tankville, remise à neuf, attire les passionnés d’histoire. L’endroit constitue également un espace de rassemblement communautaire.

7. Parc Point Pleasant (Halifax, N.-É.)

Parc emblématique de la ville d’Halifax, le Point Pleasant est un grand parc municipal principalement boisé. Situé à l’extrémité sud de la péninsule d’Halifax, ce parc historique de 75 hectares comporte 39 km de sentiers sinueux et de larges chemins. Un endroit de rêve pour pratiquer la course à pied!

Le sentier qui longe l’eau sur 3,4 km est particulièrement convoité pour la vue qu’il offre sur le port, les bois, les plages et les canons du 18e siècle bien ancrés dans le paysage. Des ruines préservées des premières fortifications attirent aussi les visiteurs, tout comme les écosystèmes côtiers, les ressources naturelles qui abondent dans le parc et la baignade (sans surveillance). C’est à cet endroit que se trouve la plus ancienne tour Martello en Amérique du Nord, la Tour-Prince-de-Galles.