Est-ce que l’adresse IP, le jour de la semaine, la date de départ et bien d’autres facteurs ont une incidence sur le prix que vous allez payer pour votre billet d’avion? C’est ce que SSQ démystifie pour vous.

Mythes

Achat de dernière minute = meilleur rabais?

L’achat de dernière minute ne vous garantit pas un meilleur prix pour votre billet d’avion.

En fait, c’est même le contraire qui s’applique! Plus vous attendez à la dernière minute, plus les places sont rares et les voyageurs sont prêts à y mettre le prix. Un bel exemple de la loi de l’offre et de la demande.

Le jour de la semaine a une incidence sur le prix du billet d’avion

Une croyance populaire veut que le mardi à 13 h soit la meilleure journée pour acheter des vols plus abordables.

Si elle est ancrée chez les voyageurs, c’est que les compagnies aériennes affichent souvent leurs rabais pour leurs vols à partir du lundi en soirée jusqu’au mardi matin.

AlgoFly s’est penché sur la question et a analysé 75 000 vols aller-retour pour vérifier si le mardi est payant. Résultat? Une économie de 10 euros, donc un rabais dérisoire.

Réalités

Le prix des vols varie selon votre adresse IP

Tout voyageur en quête d’une bonne aubaine a fait l’expérience de rechercher en ligne des billets d’avion et de voir le prix d’un vol monter en flèche de jour en jour.

Ce phénomène est causé par la surveillance des adresses IP où le site Internet d’achat de billets d’avion emmagasine vos recherches et l’adresse IP de vos appareils connectés à votre réseau.

Pour contourner cette tactique dénoncée par plusieurs consommateurs, les moins technos vont faire leurs recherches à un endroit (par exemple à la maison) et leur achat à un autre (chez un ami).

Les plus habiles avec la technologie vont vider leur historique de navigation et naviguer sur Internet avec un VPN (ou réseau privé virtuel) qui permet de changer d’adresse IP.

Est-ce que l’utilisation d’un VPN va empêcher la fluctuation du prix des billets d’avion et vous garantir le meilleur prix? La réponse est malheureusement non. Il y a trop de facteurs qui entrent en ligne de compte pour déterminer le prix que vous allez payer, mais comme on dit, « ça ne peut pas nuire ».

Partir les lundis et les mardis est moins cher

Pour rentabiliser leurs vols, les compagnies aériennes offrent souvent un rabais aux voyageurs dont la journée de départ est en début de semaine, plutôt que les vendredis et samedis, souvent plus convoités.

Réserver tôt est payant

Plus vous achetez votre billet tôt, moins vous paierez cher. Pourquoi? Parce que plus l’avion se remplit, plus les prix augmentent.

Toutefois, il ne faut pas réserver trop tôt. Selon Cheap Air qui a analysé 3 millions de vols, le moment parfait est 54 jours avant le décollage.

Quant à la réservation de dernière minute, soit 2 semaines avant le grand départ, elle pourrait vous coûter jusqu’à 150 $ de plus par billet.

Pourquoi le prix des billets d’avion varie-t-il autant?

C’est parce que les compagnies aériennes ont adopté un système de calcul de tarification en temps réel.

Cette tactique consiste à ajuster constamment les tarifs selon l’offre et la demande.

Comment se calcule le prix?

Il y a d’abord les coûts fixes, c’est-à-dire les dépenses à payer, peu importe le nombre de sièges vendus pour un vol :

  • Personnel
  • Achat et entretien de l’avion
  • Carburant
  • Repas et boissons

Viennent ensuite les frais variables, comme les taxes d’aéroport et la taxe sur le carburant, qui fluctuent.

Ajoutez-y la loi de l’offre et de la demande et vous avez maintenant tous les ingrédients pour expliquer la variation du prix des billets d’avion.

Pour une même destination, le coût varie en fonction de :

  • Date : partir pendant la semaine de relâche, le temps des Fêtes et l’été est toujours plus cher que les autres moments dans l’année.
  • Jour de départ : prendre l’avion en début de semaine est souvent plus abordable que les week-ends.
  • Nombre de sièges disponibles : plus il y a de disponibilité, plus les prix seront compétitifs afin de stimuler la vente. À l’inverse, moins il y a de places disponibles, plus les prix grimpent.
  • Concurrence : si plusieurs compagnies aériennes desservent une destination, la concurrence risque d’être à l’avantage des voyageurs.
  • Situation économique : lors d’une croissance économique, les compagnies aériennes augmentent leurs prix, car les voyageurs prennent d’assaut les sièges d’avion. Ils baissent les prix lors d’un ralentissement de l’économie.

Quoi faire pour payer moins cher?

Abonnez-vous à des alertes

Abonnez-vous à plusieurs alertes et infolettres envoyées par des agences de voyages et les compagnies aériennes.

Vous aurez ainsi accès à une mine de rabais.

Pour une recherche encore plus large parmi les transporteurs, utilisez Google Flights. Sa convivialité a fait ses preuves.

Cherchez un rabais, pas le meilleur prix

En moyenne, le prix d’un billet d’avion peut varier jusqu’à 70 fois entre le moment où il est mis en vente et le vol.

Tombez sur le prix le plus bas pour un en particulier relève alors de la chance pure.

Cherchez un bon prix et sautez sur l’occasion quand vous croyez faire une bonne affaire.

Voyagez pendant la basse saison

Si cela est possible, évitez de voyager pendant les périodes achalandées :

  • Temps des Fêtes
  • Semaine de relâche
  • Été, surtout pendant les vacances de la construction

Qui sait, c’est peut-être une aubaine qui vous attend si vous allez en Europe en novembre?

Soyez souple

Si vos dates de voyage sont approximatives, vous avez plus d’options qui s’offrent à vous et vous risquez de payer moins cher vos billets d’avion.

Toutefois, vérifiez avec votre compagnie aérienne si un changement de date est possible et quel sera le coût.

Ouvrez vos horizons

Parfois, les rabais sont offerts pour une destination que vous n’aviez jamais envisagée jusqu’ici.

La prochaine fois que vous ferez des recherches pour des billets d’avion, ne vous limitez pas à un pays, cochez « N’importe où » à la case Destination.

Optez pour un vol avec escales

Même si le trajet est plus long, un vol avec des correspondances est souvent moins dispendieux qu’un vol direct.

Ce n’est toutefois pas une règle universelle. Prenez la peine de vérifier les différentes options, car il est aussi possible qu’un vol direct, surtout s’il est intérieur, soit plus avantageux.

Partir des États-Unis

Plusieurs Canadiens (environ 5 millions par année) n’hésitent pas à aller chez nos voisins du Sud pour prendre l’avion et économiser au passage quelques dollars sur leur billet d’avion.

Vérifiez donc les départs à partir de Burlington ou de Plattsburgh et faites d’une pierre 2 coups pour découvrir les charmes du Vermont et de l’État de New York.