Quoi de mieux que le vélo pour jouer au touriste et découvrir les charmes inconnus d’une ville? Voici notre palmarès des 5 villes canadiennes où il fait bon pédaler.

5. Ottawa (Ontario)

La capitale est une destination de choix pour les cyclistes avec plus de 800 kilomètres de pistes cyclables à offrir. 

Le circuit le plus célèbre longe le canal Rideau où le clou du spectacle est en mai lors du Festival canadien des tulipes. Prendre une pause au parc des Commissaires près du lac Dow est impératif pour observer cette pétarade de couleurs éclore, tant sur terre que dans les airs tel un feu d’artifice. 

Si vous n’avez pas apporté votre vélo lors de votre périple, sachez qu’il est possible d’en louer au centre-ville d’Ottawa à un prix très raisonnable. 

4. Saskatoon (Saskatchewan)

Avec la rivière Saskatchewan Sud qui longe la ville de Saskatoon en toile de fond et un terrain relativement plat, voilà la combinaison parfaite pour les touristes à vélo.  

Afin de vous guider dans votre périple, utilisez l’application Meewasin (en anglais seulement) où les pistes, les attractions touristiques et les services sont présentés.  

Une halte au parc Kiwanis s’impose pour vous détendre au pied d’un arbre ou faire un pique-nique inoubliable.  

3. Montréal (Québec)

Circuler à bicyclette dans les rues de Montréal est d’une simplicité légendaire grâce au réseau BIXI. Avec ses 7 250 vélos en location et ses 600 stations, ce système de vélopartage offre des abonnements mensuels ou à la journée.  

Un autre service de vélopartage est offert, soit celui de JUMP de Uber où les vélos électriques vous permettront de gagner de la vitesse. 

Ainsi, vous pourrez circuler sur un circuit de 530 kilomètres de pistes cyclables et de voies réservées.  

Si vous souhaitez un environnement moins urbain, faites un détour le long du canal de Lachine 

Chose certaine, tout est mis en place à Montréal pour réduire les accidents à vélo comme en témoigne sa 20e position dans la liste des villes les plus sécuritaires pour faire du vélo établie par Copenhagenzie (en anglais seulement). 

2. Vancouver (Colombie-Britannique)

Avec sa température clémente, Vancouver offre aux cyclistes l’opportunité de rouler à l’année (pourvu qu’ils aiment le faire à la pluie en hiver).  

Sur les 400 kilomètres consacrés à ce moyen de transport, 330 d’entre eux sont des voies réservées aménagées avec des plantes afin de protéger les cyclistes des éclaboussures et des voitures.  

Tout comme à Montréal, Vancouver offre son système de vélopartage prénommé Mobi où différents forfaits de location sont proposés 

1.Victoria (Colombie-Britannique)

C’est à Victoria où l’on retrouve le plus de personnes qui se rendent au travail à vélo. On attribue cette statistique au climat, aux infrastructures propices à ce mode de transport et à l’absence de dénivelés importants.
Le système de transport en commun permet de transporter votre bécane de station en station, facilitant ainsi vos déplacements.  

En plus des zones réservées aux cyclistes, vous trouverez des stations pour faire réparer votre vélo, des fontaines en abondance pour vous approvisionner en eau et des aires de stationnement sécuritaires.