Vous êtes attiré par la liberté totale que procure ce mode de vie nomade? Voici 5 trucs pour réussir votre voyage en fourgonnette.

1. Est-ce pour vous?

Avant de plonger dans cette aventure, vous devez évaluer si la Van Life vous convient.

Certes, l’attrait de la liberté et de paysages dignes d’Instagram comme toile de fond font rêver, mais habiter 365 jours par année dans une fourgonnette comporte son lot d’écueils.

Comme en camping, la vie quotidienne est parsemée de complexité. Tout prend plus de temps dans un environnement moins simple que votre vie actuelle : prendre une douche, préparer les repas, faire la lessive, planifier votre itinéraire, etc.

Chaque jour, vous devrez trouver un endroit où stationner votre fourgonnette. Cela semble simple sur papier, mais sachez que certaines lois l’interdisent selon l’endroit où vous êtes.

Si vous partez seul, la solitude peut aussi peser dans la balance. Oui, vous croiserez en chemin plein d’adeptes de la Van Life, mais l’intimité avec vos proches peut vous manquer.

Pour vous convertir en parfait Van Lifer, vous devez être en quête d’une vie plus simple, désencombrée (adieu à la majorité de votre garde-robe!) et sans superflu. Vous démontrez de la débrouillardise et êtes en mesure de faire face aux imprévus en cours de route. Les plans B n’ont plus de secrets pour vous.

2. La fourgonnette de vos rêves

Il y a la Westfalia de Volkswagen à laquelle on pense d’emblée, mais la variété de caravanes neuves ou usagées pullule.

Ici, la clé du succès repose sur l’aménagement intérieur. Tout doit y être : un réfrigérateur, un poêle, du rangement à profusion, un lit.

Pour survivre aux variations de température, munissez-vous d’une chaufferette et assurez-vous qu’il y a une trappe d’aération efficace au toit de votre véhicule pour les chaudes journées d’été.

Certains ne jurent que par les parties rétractables (comme un toit relevable) pour gagner un maximum d’espace et éviter de souffrir de claustrophobie.

Vous devrez aussi considérer la consommation d’essence, si vous ne souhaitez pas consacrer la majeure partie de votre budget pour le voyage à vos déplacements.

Informez-vous aussi des coûts de réparation. De plus, il peut être difficile de trouver des pièces pour réparer certains modèles de caravanes. C’est un pensez-y-bien quand vous êtes à l’autre bout du monde.

Si vous hésitez toujours, louez pour quelques jours la fourgonnette pour laquelle vous penchez. C’est le meilleur moyen de la tester avant l’achat.

3. Vivre simplement

Vivre dans une fourgonnette n’est pas dispendieux, mais ce n’est pas gratuit! 

Les choix que vous ferez en cours de voyage risquent d’avoir une incidence sur votre budget.

Si votre objectif est de voyager à peu de frais, la recette consiste à fuir autant que possible les restaurants, les campings et les hôtels. Préparez vos repas. Achetez des produits locaux. Prenez le temps nécessaire pour trouver un endroit où vous garer pour la nuit.

4. Quoi apporter?

Un voyage en caravane réussi implique que vous voyagez léger. Inutile d’apporter votre ensemble de vaisselle complet et tous vos accessoires de cuisine alors que vous vous apprêtez à vivre en permanence dans un endroit où chaque centimètre carré compte.

Voici ce dont 1 personne a besoin :

  • 2 bols (plus pratiques que des assiettes)
  • 2 tasses
  • 2 fourchettes
  • 2 oreillers et 1 ensemble de draps
  • 1 couteau de cuisine
  • 1 table pliante
  • 1 poêle à frire
  • 1 ou 2 casseroles
  • 1 spatule en silicone (pour éviter d’abîmer votre poêle)
  • 1 hamac (parfait pour les nuits étoilées)
  • 2 chaises pliantes

5. Wi-Fi, Wi-Fi et toujours Wi-Fi

Malgré votre envie de vous débrancher lors de votre escapade, vous aurez besoin d’un accès sans fil à Internet pour vos courriels, pour faire quelques recherches pour vos prochaines destinations ou même travailler.

Si votre intention est de demeurer au Canada, vous pourrez probablement conserver le même forfait cellulaire en vous assurant d’avoir suffisamment de données. Votre téléphone devient alors une borne de connexion. Par contre, si vous quittez le pays pour les États-Unis, l’idéal est de vous procurer une carte SIM d’un fournisseur américain pour avoir accès à son réseau.

Si jamais vous avez envie d’une soirée Netflix, téléchargez le tout sur votre portable, question de ne pas bouffer toutes vos données disponibles du mois!

C’est gratuit!

Les accès sans fil à Internet gratuits sont de plus en plus nombreux, particulièrement si vous êtes en milieu urbain. Vous seriez donc fou de ne pas en profiter.

Les bibliothèques municipales et les cafés Internet sont des endroits par excellence pour vous brancher.